Ti­mide éclo­sion pour le parc d'ac­ti­vi­tés des Portes du Tarn

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - SOMMAIRE - FLORINE GALERON

Évo­qué de­puis 10 ans, le pro­jet de parc d'ac­ti­vi­tés des Portes du Tarn com­mence tout juste à at­ti­rer des in­ves­tis­seurs. Après l'im­plan­ta­tion en jan­vier der­nier de Vi­no­va­lie, une sta­tion ser­vice et deux res­tau­rants de­vraient ou­vrir l'an­née pro­chaine avant la construc­tion d'une pla­te­forme lo­gis­tique. La zone d'ac­ti­vi­tés par­vien­dra-t-elle à son ob­jec­tif de créer 2200 em­plois et de dé­ve­lop­per 77 hec­tares d'ac­ti­vi­tés in­dus­trielles ? Dé­cryp­tage.

Pour le mo­ment, le bâ­ti­ment de Vi­no­va­lie semble bien seul au mi­lieu des ter­rains vierges. Évo­qué pu­bli­que­ment de­puis 2007, le pro­jet Les Portes du Tarn pré­voit de créer un parc d'ac­ti­vi­tés au ni­veau de l'échan­geur n°5 de l'A68 sur la zone si­tuée à che­val sur deux com­munes et deux dé­par­te­ments, Bu­zet-sur-Tarn (Haute-Ga­ronne) et Saint-Sul­pice-La-Pointe (Tarn). L'am­bi­tion est de dé­ployer 77 hec­tares pour les ac­ti­vi­tés in­dus­trielles, mais aus­si 25 hec­tares dé­diés aux loi­sirs, ser­vices et com­merces, 4 hec­tares de bu­reaux, une aire de ser­vices et 19 hec­tares pour l'agri­cul­ture. Ob­jec­tif af­fi­ché : créer 2200 em­plois sur site. Mais le di­rec­teur gé­né­ral des Portes du Tarn An­toine Chor­ro le re­con­naît lui-même : "Ce type de pro­jet est long à mettre en oeuvre et prend du temps. Les Portes du Tarn ont été inau­gu­rées of­fi­ciel­le­ment l'été der­nier, on ne monte pas un parc d'ac­ti­vi­tés en une an­née. La zone doit être amé­na­gée d'ici 2042".

À ce jour, seul le groupe co­opé­ra­tif vi­ti­cole Vi­no­va­lie est im­plan­té sur le site. Il a in­ves­ti 16 mil­lions d'eu­ros pour créer une uni­té d'em­bou­teillage. "Le bâ­ti­ment a été li­vré en jan­vier 2018, ac­tuel­le­ment 70 sa­la­riés tra­vaillent sur place et à terme il y au­ra 100 per­sonnes", pré­cise An­toine Chor­ro.

UNE AIRE DE SER­VICES POUR L'ÉTÉ 2019

Ce mercredi 11 avril, les Portes du Tarn ont an­non­cé l'im­plan­ta­tion d'une aire de ser­vices sur 1,8 hec­tares. To­tal et le groupe d'hô­tel­le­rie et de res­tau­ra­tion Si­ghor vont in­ves­tir plus de 9 mil­lions d'eu­ros pour la créa­tion d'une sta­tion-ser­vice et de 90 places de sta­tion­ne­ment ain­si que deux res­tau­rants (Léo Res­to et Cour­te­paille). "30 em­plois vont être créés. Nous es­pé­rons que cette aire de ser­vices qui doit ou­vrir en juin 2019 va ins­pi­rer des en­tre­prises na­tio­nales et in­ter­na­tio­nales pour s'ins­tal­ler sur le site", a ex­pli­qué Ch­ris­tophe Ray­mond, pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal du Tarn. De son cô­té, Jean-Pierre Bon­homme, le pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes TarnA­goût re­lève que cette por­tion de l'A68 voit dé­fi­ler "45 000 vé­hi­cules par jour". Pré­sen­ta­tion de l'aire de ser­vices (Cré­dit : Ré­mi Be­noit).

Cô­té en­tre­prises, le pro­mo­teur en im­mo­bi­lier JMG Part­ners va amé­na­ger sur les Portes du Tarn une pla­te­forme de lo­gis­tique in­dus­trielle de 70 000 m² sur 16 hec­tares dont les tra­vaux de­vraient com­men­cer l'an­née pro­chaine. De même, la so­cié­té The­me­lia a dé­po­sé fin fé­vrier un per­mis de cons­truire pour 5700 m2 de bu­reaux. Concer­nant les in­dus­triels, An­toine Chor­ro as­sure que Les Portes du Tarn "sont en contact avec 4-5 groupes qui cherchent à s'im­plan­ter en France pour les­quels nous sommes en lice avec d'autres ré­gions fran­çaises". "En rai­son de clauses de confi­den­tia­li­té très strictes", l'en­tre­pre­neur ne veut pas pour le mo­ment dé­voi­ler le nom, ni même le sec­teur d'ac­ti­vi­té de ces so­cié­tés. Fin mars, La Dé­pêche du Mi­di es­quis­sait une piste. Lors d'une réunion des ad­mi­nis­tra­teurs de la so­cié­té pu­blique lo­cale d'amé­na­ge­ment, le nom du géant chi­nois du e-com­merce Ali­ba­ba a été ci­té, ce der­nier cher­che­rait à im­plan­ter une pla­te­forme lo­gis­tique en France. Pour An­toine Chor­ro, "l'in­dus­triel qui s'im­plan­te­ra sur les Portes du Tarn don­ne­ra sens à l'éco­sys­tème et per­met­tra de créer une grappe d'ac­ti­vi­tés au­tour".

QUEL STA­TUT JU­RI­DIQUE ?

Au-de­là des im­plan­ta­tions d'en­tre­prises, des in­ter­ro­ga­tions per­sistent au­tour du sta­tut ju­ri­dique du fu­tur parc d'ac­ti­vi­tés. De­puis la loi Notre, la ré­gion ne peut plus dé­lé­guer au dé­par­te­ment ses com­pé­tences en ma­tière d'aides aux en­tre­prises. Or dans le bu­si­ness plan du parc d'ac­ti­vi­tés, le dé­par­te­ment du Tarn est cen­sé pe­ser très lourd.

"Les Portes du Tarn représentent un in­ves­tis­se­ment de 87 mil­lions d'eu­ros (entre l'achat du fon­cier et l'amé­na­ge­ment du ter­rain, ndlr). Les re­cettes des ces­sions fon­cières doivent rap­por­ter 40 mil­lions d'eu­ros. La par­ti­ci­pa­tion des col­lec­ti­vi­tés dans le syn­di­cat mixte in­ter­vient à hau­teur de 44 mil­lions d'eu­ros dont 60% pour le dé­par­te­ment et 40% pour la com­mu­nau­té de com­mu­nau­té Tarn Agout. Les 2,8 mil­lions res­tants pro­vien­dront de sub­ven­tions de la Ré­gion Oc­ci­ta­nie prin­ci­pa­le­ment", dé­crit An­toine Chor­ro. An­toine Chor­ro, di­rec­teur gé­né­ral des Portes du Tarn (Cré­dit : Ré­mi Be­noit).

Pour sor­tir de l'im­passe ju­ri­dique, les réunions se suc­cèdent ac­tuel­le­ment avec la pré­fec­ture du Tarn. "Nous avons pro­po­sé un syn­di­cat mixte ou­vert, à la carte, avec pour chaque com­pé­tence la dé­fi­ni­tion des mis­sions de chaque col­lec­ti­vi­té", avance le di­rec­teur gé­né­ral. Par ailleurs, le pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal du Tarn Fran­çois Bon­homme in­siste sur le fait qu'avec ces nou­veaux sta­tuts, des col­lec­ti­vi­tés haut-ga­ron­naises pour­raient in­ves­tir dans les Portes du Tarn, à l'image de la com­mu­nau­té de com­munes Val'Aï­go ou le dé­par­te­ment de Haute-Ga­ronne (prêt à mettre 7 mil­lions d'eu­ros). Mais à ce jour, les contours de leur par­ti­ci­pa­tion n'ont pas été tran­chés. Fran­çois Bon­homme, pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal du Tarn (Cré­dit : Ré­mi Be­noit).

Il s'agit d'une uni­té d'em­bou­teillage (Cré­dit : Ré­mi Be­noit).

Ter­rain des Portes du Tarn (Cré­dit : Ré­mi Be­noit).

Le nou­veau bâ­ti­ment de Vi­no­va­lie (Cré­dit : Ré­mi Be­noit).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.