LE GRAND PA­RIS EX­PRESS SEDUIT LES IN­VES­TIS­SEURS POUR SA PREMIERE OBLI­GA­TION VERTE

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - LE DEAL - DEL­PHINE CUNY

La So­cié­té du Grand Pa­ris (SGP) char­gée du pro­jet de su­per­mé­tro fran­ci­lien, a le­vé 1,75 mil­liard d'eu­ros pour sa pre­mière émis­sion d'obli­ga­tions vertes à 10 ans. La de­mande des in­ves­tis­seurs a été deux fois plus forte. La SGP pour­rait émettre jus­qu'à 35 mil­liards d'eu­ros pour fi­nan­cer ce co­los­sal chan­tier.

Dé­sen­gor­ger la ca­pi­tale et son mé­tro, fa­ci­li­ter les tran­sports de ban­lieue à ban­lieue et ré­duire le tra­fic au­to en Île-de-France : une telle mis­sion ne pou­vait que sé­duire les in­ves­tis­seurs in­té­res­sés par les pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment du­rable. La So­cié­té du Grand Pa­ris (SGP), qui pi­lote le dé­ploie­ment et le fi­nan­ce­ment du Grand Pa­ris Ex­press, le fu­tur su­per­mé­tro fran­ci­lien, a an­non­cé jeu­di 11 oc­tobre avoir réus­si sa pre­mière émis­sion d'obli­ga­tions vertes, à 10 ans, pour un mon­tant de 1,75 mil­liard d'eu­ros.

Les fonds le­vés « ser­vi­ront ex­clu­si­ve­ment au fi­nan­ce­ment du mé­tro au­to­ma­tique du Grand Pa­ris Ex­press », pré­cisent la SGP et ses banques dans un com­mu­ni­qué. Chan­tier co­los­sal dont le coût dé­pas­se­ra les 35 mil­liards d'eu­ros, le fu­tur mé­tro, en­tiè­re­ment élec­trique, doit per­mettre de ré­duire les émis­sions de gaz à ef­fet de serre de 27 mil­lions de tonnes d'ici à 2050, pro­met l'éta­blis­se­ment pu­blic dans sa pré­sen­ta­tion aux in­ves­tis­seurs.

« La pre­mière émis­sion inau­gu­rale de la So­cié­té du Grand Pa­ris, plus im­por­tante émis­sion verte d'une agence fran­çaise, est une grande réus­site. Elle a en ef­fet sus­ci­té un in­té­rêt deux fois su­pé­rieur au mon­tant émis, té­moi­gnant ain­si de l'in­té­rêt des in­ves­tis­seurs, no­tam­ment in­ter­na­tio­naux, pour le Grand Pa­ris Ex­press » s'est fé­li­ci­té Thier­ry Dal­lard, le pré­sident du di­rec­toire de la So­cié­té du Grand Pa­ris, ci­té dans le com­mu­ni­qué.

PRE­MIER ÉMETTEUR 100% VERT

Ces "green bonds" consti­tuent la pre­mière tranche d'un pro­gramme de "Green Eu­ro Me­dium Term Notes" (EMTN), d'un mon­tant de 5 mil­liards d'eu­ros, qui per­met à l'émetteur de re­ve­nir sur le mar­ché sans la contrainte de re­pu­blier à chaque fois toute la do­cu­men­ta­tion né­ces­saire. Ces obli­ga­tions vertes qui suivent le cadre des Green Bond Prin­ciples, ont bé­né­fi­cié d'une cer­ti­fi­ca­tion de la Cli­mate Bond Ini­tia­tive et d'un avis ex­terne de Sus­tai­na­ly­tics. Sur­tout, elles fe­ront l'ob­jet d'un rap­port de sui­vi an­nuel.

« La So­cié­té du Grand Pa­ris se­ra un émetteur ré­gu­lier sur les mar­chés obli­ga­taires, de l'ordre de 3 mil­liards d'eu­ros par an. Nous pré­voyons de n'émettre que des green bonds, nous sommes le pre­mier émetteur au monde à mettre en place un pro­gramme d'em­prunt 100% vert. Notre pro­gramme se­ra au fur et à me­sure aug­men­té pour at­teindre 35 mil­liards d'eu­ros en 2030 » nous confie Vincent Gaillard, le di­rec­teur fi­nan­cier de la SGP.

La SGP bé­né­fi­cie d'une très bonne note de cré­dit (Aa2/Prime 1 chez Moo­dys) du fait de son sta­tut d'Eta­blis­se­ment pu­blic à ca­rac­tère in­dus­triel et com­mer­cial (EPIC). Lire aus­si : Qu'est-ce qu'un green bond ?

"UN NI­VEAU DE DE­MANDE EX­CEP­TION­NEL"

L'opé­ra­tion a été me­née par six banques, BNP Pa­ri­bas étant co­or­di­na­teur glo­bal, co-chef de file de l'obli­ga­tion verte et ar­ran­geur du pro­gramme Green Eu­ro Me­dium Term Note, avec Cré­dit Agri­cole en co-chef de file, co­or­di­na­teur glo­bal et conseiller en struc­tu­ra­tion, au cô­té de Bar­clays, HSBC, Na­tixis et SG CIB. Le livre d'ordres a été clos mer­cre­di à la mi-jour­née avec « plus de 3,6 mil­liards d'eu­ros de de­mande. »

« Cette pre­mière obli­ga­tion verte a bé­né­fi­cié d'un ni­veau de de­mande ex­cep­tion­nel com­po­sé de plus de 150 in­ves­tis­seurs de ré­fé­rence » sou­lignent la SGP et les banques dans leur com­mu­ni­qué com­mun.

Les titres ont été dis­tri­bués à 49% à des in­ves­tis­seurs fran­çais, sui­vis de néer­lan­dais, et de scan­di­naves, prin­ci­pa­le­ment au­près d'as­su­reurs et de fonds de pen­sion, de banques pri­vées et de ges­tion­naires d'ac­tifs.

[Dis­tri­bu­tion de l'obli­ga­tion verte de la SGP par pro­fil et ori­gine des in­ves­tis­seurs. Cré­dits: SGP/ banques]

28 sep­tembre, la So­cié­té du Grand Pa­ris avait an­non­cé un contrat de fi­nan­ce­ment de 500 mil­lions d'eu­ros si­gné avec la Banque eu­ro­péenne d'in­ves­tis­se­ment (BEI), des­ti­né à la construc­tion de la ligne 15 Sud du Grand Pa­ris Ex­press, et por­tant à 2,5 mil­liards d'eu­ros l'en­ga­ge­ment to­tal de la BEI. La SGP a éga­le­ment un pro­gramme d'émis­sions mo­né­taires de titres né­go­ciables à court terme (NeuCP), d'un mon­tant de 3 mil­liards d'eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.