ITA­LIE : LE POIDS DE L'ECO­NO­MIE AU NOIR ESTIMEE A 12% DU PIB EN 2016

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - INTERNATIONAL -

L'éco­no­mie au noire a re­pré­sen­té, en 2016, en­vi­ron 12,4% du pro­duit in­té­rieur brut (PIB) ita­lien, soit quelque 210 mil­liards d'eu­ros, a in­di­qué ce ven­dre­di 12 oc­tobre l'Ins­ti­tut na­tio­nal des sta­tis­tiques (Is­tat).

Le chiffre est édi­fiant. L'éco­no­mie au noir, c'est-à-dire les ac­ti­vi­tés éco­no­miques non dé­cla­rées et les ac­ti­vi­tés illé­gales, ont re­pré­sen­té, en 2016, en­vi­ron 12,4% du pro­duit in­té­rieur brut

(PIB) ita­lien (près de 210 mil­liards d'eu­ros), a in­di­qué ce ven­dre­di 12 oc­tobre l'Ins­ti­tut na­tio­nal des sta­tis­tiques (Is­tat).

(@istat_it) 2016: l' eco­no­mia non os­ser­va­ta vale cir­ca 210 mi­liar­di di eu­ro (12,4% del Pil) di cui 192 mi­liar­di di eco­no­mia som­mer­sa e 18 mi­liar­di di at­ti­vi­tà ille­ga­li (in­clu­so l'in­dot­to) #is­tat https://t.co/mkg­qDh­vr7V pic.twit­ter.com/nCWtAE66gR

1 Jan­vier 1970

Les ac­ti­vi­tés non dé­cla­rées re­pré­sentent la par­tie la plus im­por­tante de ce chiffre, près de 192

mil­liards d'eu­ros, tan­dis que les ac­ti­vi­tés illé­gales pèsent en­vi­ron 18 mil­liards, dont 12,6 mil­liards pour le tra­fic de drogue et 3,7 mil­liards pour la pros­ti­tu­tion. Sur le mon­tant to­tal, la ma­jeure par­tie, 45,5%, est consti­tuée d'ac­ti­vi­tés "sous-dé­cla­rées", c'est-à-dire dont le chiffre d'af­faires a été mi­ni­mi­sé, 37,2% du tra­vail au noir et 8,6% des ac­ti­vi­tés illé­gales.

UNE SUR-RE­PRÉ­SEN­TA­TION DANS LE SEC­TEUR DES SER­VICES

En­vi­ron 3,7 mil­lions per­sonnes tra­vaillaient en 2016 de ma­nière ir­ré­gu­lière, se­lon l'Is­tat. Par sec­teur d'ac­ti­vi­tés, le tra­vail dis­si­mu­lé est plus pré­sent dans les ser­vices, où elle re­pré­sente en­vi­ron 33,3% du chiffre d'af­faires, dans le com­merce, tran­sport, res­tau­ra­tion avec 23,7%, dans la construc­tion avec 22,7% et dans l'agri­cul­ture avec 16,4%.

"Les es­ti­ma­tions pour l'an­née 2016 confirment la ten­dance à la baisse de la part de l'éco­no­mie au noir dans l'en­semble du PIB après le pic en­re­gis­tré en 2014", se fé­li­cite ce­pen­dant l'ins­ti­tut. En ef­fet, dans ce do­maine, l'Ita­lie re­vient de loin. Se­lon l'Is­tat, l'éco­no­mie au noir a re­pré­sen­té 13,1% du PIB en 2014, 12,6% en 2015 et donc 2,4% en 2016. Le tra­vail au noir dans le pays et la fraude aux co­ti­sa­tions qui en ré­sulte at­teint des ni­veaux "alar­mants" avec un manque à ga­gner de 11 mil­liards d'eu­ros par an, avait dé­non­cé l'an­née der­niere Ti­to Boe­ri, le pré­sident de l'Ins­ti­tut na­tio­nal de la pré­voyance so­ciale (INPS).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.