MA­NI­PU­LA­TIONS PO­LI­TIQUE, FAUX COMPTES... FA­CE­BOOK SUP­PRIME DES CEN­TAINES DE PAGES

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - NUMERIQUE - LATRIBUNE.FR

Après deux vagues de fer­me­tures de pages sus­pectes en août, Fa­ce­book ré­itère l'opé­ra­tion à l'ap­proche des élec­tions amé­ri­caines de mi-man­dat en no­vembre. Le ré­seau so­cial a an­non­cé jeu­di avoir fer­mé plus de 810 pages et comptes ayant en­freint ses règles de spam.

Nou­velle vague de fer­me­tures de comptes chez Fa­ce­book. Le plus grand ré­seau so­cial au monde a in­di­qué, jeu­di 11 oc­tobre, avoir fer­mé 559 pages et 251 comptes res­pon­sables d'avoir en­freint ses règles contre le spam, dont des "usines à pu­bli­ci­té" pré­ten­dant être des fo­rums de dé­bats po­li­tiques. Cette an­nonce in­ter­vient alors que le fleu­ron de la Si­li­con Val­ley s'ef­force d'em­pê­cher les usages dé­tour­nés sur sa pla­te­forme, comme la dés­in­for­ma­tion pour di­vi­ser à l'ap­proche des élec­tions amé­ri­caines de mi-man­dat en no­vembre.

Fa­ce­book a fer­mé les pages et comptes en ques­tion pour avoir vio­lé de ma­nière ré­pé­tée ses condi­tions d'uti­li­sa­tion contre le spam et "les com­por­te­ments in­au­then­tiques co­or­don­nés", ont écrit Na­tha­niel Glei­cher, le chef de la cy­ber­sé­cu­ri­té de Fa­ce­book et Os­car Ro­dri­guez, dans un post de blog.

(@fa­ce­book) We work hard to fight spam and de­cep­tive be­ha­vior on Fa­ce­book. To­day we're ta­king down hun­dreds of ac­counts and Pages for vio­la­ting our po­li­cies. Learn more: https://t.co/fQ3RsQ8KPz 1 Jan­vier 1970 "Beau­coup uti­li­saient de faux comptes ou plu­sieurs comptes avec le même nom et pos­taient d'énormes quan­ti­tés de conte­nu à tra­vers un ré­seau de groupes et de pages (sur Fa­ce­book) pour di­ri­ger le tra­fic vers leurs sites", ont-ils ex­pli­qué. Et de pour­suivre : "Beau­coup ont uti­li­sé les mêmes tech­niques pour que leur conte­nu semble plus po­pu­laire sur Fa­ce­book qu'il ne l'était vrai­ment."

D'autres pages et comptes fer­més étaient "des usines à pu­bli­ci­tés" uti­li­sant Fa­ce­book pour faire croire aux uti­li­sa­teurs qu'elles étaient des fo­rums de dé­bats po­li­tiques, se­lon les deux res­pon­sables.

| Lire aus­si : Com­ment Fa­ce­book veut lut­ter contre les faux comptes

LES ÉLEC­TIONS DE MI-MAN­DAT, LE BAP­TÊME DU FEU

En août, Fa­ce­book avait an­non­cé à deux re­prises avoir sup­pri­mé plu­sieurs comptes uti­li­sés pour de la ma­ni­pu­la­tion po­li­tique, dont une opé­ra­tion de grande am­pleur at­tri­buée à l'Iran et à la

Rus­sie. Le ré­seau so­cial est en train de mettre sur pied une cel­lule de crise dans son siège de la Si­li­con Val­ley pour que le ré­seau so­cial ne soit pas uti­li­sé pour in­ter­fé­rer dans les pro­chaines

élec­tions au Bré­sil et aux Etats-Unis. Ses équipes pré­parent des ré­ponses à des scé­na­rios po­ten­tiels comme une vague de fausses in­for­ma­tions ou des cam­pagnes pour faire croire aux gens - à tort - qu'ils peuvent vo­ter par tex­to, se­lon des res­pon­sables.

| Lire aus­si : Fa­ce­book sup­prime des comptes dans sa "course aux armes" contre les ma­ni­pu­la­tions po­li­tiques

Les élec­tions de mi-man­dat, en no­vembre pro­chain, s'ap­pa­ren­te­ront à un bap­tême du feu pour Fa­ce­book. Alors que le ré­seau so­cial a vu son image écor­née de­puis mars dans le scan­dale de

fuite de don­nées Cam­bridge Ana­ly­ti­ca, une re­dite des ac­cu­sa­tions de 2016 se­rait mal­ve­nue. Lors de la course à la Mai­son Blanche il y a deux ans, Fa­ce­book a ser­vi de pla­te­forme de dif­fu­sion de pro­pa­gande at­tri­buée à la Rus­sie. Le but : dis­cré­di­ter la can­di­date dé­mo­crate Hilla­ry Clin­ton, ju­gée par Mos­cou moins fa­vo­rable aux in­té­rêts de la Rus­sie, se­lon les agences de ren­sei­gne­ment amé­ri­caines. Le pa­tron du ré­seau so­cial, Mark Zu­cker­berg, a ré­cem­ment as­su­ré que Fa­ce­book était "mieux pré­pa­ré" contre les ten­ta­tives d'in­gé­rences, alors que planent de nou­velles me­naces sur les lé­gis­la­tives amé­ri­caines de no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.