EO­VI MCD MU­TUELLE FAIT UN PAS DE PLUS VERS LA MA­CIF

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - TERRITOIRES - STE­PHA­NIE GAL­LO

La bas­cule va dé­mar­rer : la mu­tuelle Eo­vi MCD se di­rige vers une fu­sion avec deux autres mu­tuelles fran­çaises, Adrea et Apre­va. Cet en­semble, bap­ti­sé Ae­sio, doit en­suite se rap­pro­cher, à ho­ri­zon 2020, du groupe Ma­cif.

Eo­vi MCD Mu­tuelle et ses deux al­liées, Apre­va et Adrea, vont dé­sor­mais toutes com­mu­ni­quer sous une seule ban­de­role, Ae­sio. La bas­cule de marque est opé­rée ce mois d'oc­tobre. Elle est d'ailleurs ma­té­ria­li­sée par une cam­pagne pu­bli­ci­taire na­tio­nale et le spon­so­ring maillot des joueurs de l'ASSE.. La fu­sion ef­fec­tive in­ter­vien­dra d'ici 2020. C'est un pas­sage obli­gé pour at­teindre l'ob­jec­tif fixé au même ho­ri­zon : le rap­pro­che­ment avec le groupe Ma­cif.

DE LA PE­TITE MU­TUELLE AU 3E GROUPE D'AS­SU­RANCE FRAN­ÇAIS

"De la pe­tite struc­ture sté­pha­noise, Mu­tuelles Pré­sence, jus­qu'à une al­liance pro­bable en 2020 avec le groupe Ma­cif, en pas­sant par Eo­vi et Ae­sio... Le che­min par­cou­ru est quand même as­sez re­mar­quable !", sou­rit Eric Gex-Col­let, di­rec­teur gé­né­ral d'Eo­vi MCD Mu­tuelle et di­rec­teur gé­né­ral ad­joint d'Ae­sio.

Le point de dé­part de cette as­cen­sion re­monte à 2011 : la Sté­pha­noise Mu­tuelle Pré­sence fu­sionne alors avec 11 autres pe­tites mu­tuelles pour don­ner nais­sance à Eo­vi Mu­tuelle. Le groupe se ma­rie deux ans plus tard avec MCD et prend pour la pre­mière fois un sta­tut na­tio­nal.

L'en­semble donne nais­sance à Eo­vi MCD, au­jourd'hui qua­trième mu­tuelle de France (1,3 mil­lion de per­sonnes pro­té­gées en mu­tuelle san­té, 1,5 mil­lion en ré­gime obli­ga­toire, 800 mil­lions d'eu­ros de chiffre d'af­faires). En 2016, Eo­vi MCD crée une Union Mu­tua­liste de Groupe, bap­ti­sée Ae­sio, avec deux autres struc­tures : les mu­tuelles Apre­va et Adrea. Le tout pèse 1,5 mil­liard d'eu­ros.

"Ce rap­pro­che­ment nous a per­mis d'être plus forts et d'al­ler cher­cher des grands comptes que nous ne par­ve­nions pas à sé­duire jus­qu'ici", ra­conte Eric Gex-Col­let.

Les contrats san­té de Na­tixis, de Sol­vay ou en­core de la Sé­cu­ri­té so­ciale sont ain­si tom­bés dans son es­car­celle.

Di­ver­si­fi­ca­tion

Pour sé­cu­ri­ser en­core un peu plus leur ac­ti­vi­té, les trois mu­tuelles d'Ae­sio sou­haitent dé­sor­mais di­ver­si­fier leur offre en s'avan­çant sur le che­min des contrats Pré­voyance. "Au­jourd'hui, nous sommes mo­no-pro­duit. Nous avons des ré­serves nous per­met­tant de te­nir en­core 15 ans dans ces condi­tions mais nous sommes fra­giles. D'au­tant que les marges des contrats san­té sont ex­trê­me­ment ré­duites". La com­mer­cia­li­sa­tion des pro­duits san­té se­ra lan­cée dé­but 2019, dès ob­ten­tion des agré­ments as­su­ran­tiels.

Pour me­ner cette di­ver­si­fi­ca­tion, Ae­sio s'est rap­pro­chée de la Ma­cif, après ap­pel d'offres. En­semble, les deux groupes ont créé une nou­velle struc­ture, PAM. C'est elle qui conce­vra les contrats de Pré­voyance en­suite dis­tri­bués par Ae­sio et Ma­cif.

"Lors de ces tra­vaux, nous avons consta­té que nous pou­vions al­ler beau­coup plus loin en­semble, que nos in­té­rêts com­muns al­laient au-de­là de la pré­voyance".

Ae­sio (au sein du­quel fu­sion­ne­ront dé­fi­ni­ti­ve­ment Eo­vi MCD, Apre­va et Adrea) et Ma­cif en­vi­sagent donc de consti­tuer une SGAM, so­cié­té de groupe d'as­su­rance Mu­tuelle, à ho­ri­zon 2020. Elle pour­ra s'ap­puyer sur quatre pi­liers : les pro­duits IARD (as­su­rances au­to et ha­bi­ta­tion) de la Ma­cif, la pré­voyance de PAM, l'épargne re­traite de la Ma­cif et la San­té d'Ae­sio. Le tout pè­se­ra plus de 8 mil­liards d'eu­ros de chiffre d'af­faires et de­vien­dra le troi­sième groupe fran­çais d'as­su­rance avec 14 000 sa­la­riés et 850 agences.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.