Textes contem­po­rains et drames his­to­riques

La Voix du Cantal - - Cantal -

Gar­niouze Inc.

Su­jets d’ac­tua­li­té ou drames his­to­riques, cer­taines com­pa­gnies pro­po­se­ront des spec­tacles va­riés, au texte par­fois dé­ran­geant, par­fois em­pa­thique, mais qui in­ter­roge sou­vent. Gar­niouze. Inc met en rue « Je m’ap­pelle », un texte d’En­zo Cor­mann qui re­trace la lan­ci­nante co­horte de vic­times d’un siècle de guerre éco­no­mique mon- diale. Mi­neurs, ty­po­graphes, ca­ristes se suc­cèdent dans une sé­rie d’his­toires d’oeu­vriers. Vous pou­vez re­trou­ver Gar­niouze Inc. du 24 au 25 août à 11h et 15h, P27.

Les Arts Oseurs

Entre 1941 et 1946, 20 000 femmes furent ton­dues, ac­cu­sées d’avoir eu des re­la­tions pri­vi­lé­giées avec les Al­le­mands. Les Arts Oseurs pré­sentent « Les Ton­dues », spec­tacle dé­am­bu­la­toire à tra­vers une ville où il s’est pas­sé quelque chose qui n’a ja­mais été ra­con­té. Un spec­tacle croi­sant théâtre, danse et mu­sique, qui in­ter­roge les si­lences. Vous pou­vez re­trou­ver les Arts Oseurs du 24 au 26 août à 11h, P94.

ODM

Dans « Oracles » , ce sont 4 ac­tions qui sont pro­po­sées par ODM, cha­cune met­tant en ten­sion deux uni­vers dis­tincts en s’ap­puyant tou­jours sur une fi­gure guer­rière propre à dif­fé­rentes cultures. Par un tra­vail de dé­tour­ne­ment, il s’agit de re- ques­tion­ner nos re­pré­sen­ta­tions du monde et notre concep­tion pa­triar­cale du pou­voir. Vous pou­vez re­trou­ver ODM le 24 août à 11h, P80, le 25 août à 13h, P27 et le 26 août à 16h, P68.

Pud­ding Théâtre

« Géo­po­lis », c’est un ca­mion, char­gé, un pays, ima­gi­naire, huit per­son­nages et une crise. D’abord mon­diale puis na­tio­nale, qui vien­dra bous­cu­ler les fron­tières du pays, jus­qu’au chaos. Pud­ding Théâtre tente de vous pro­po­ser ici une ré­ponse em­pa­thique aux bou­le­ver­se­ments du monde. Vous pou­vez re­trou­ver Pud­ding Théâtre du 24 au 26 août à 22h, P106.

Thea­tro Del Si­len­cio

Ins­pi­ré du dia­logue poé­tique « Be­ckett et Go­dot » de Juan Ra­drigán, c’est avec un ré­per­toire ges­tuel in­com­pa­rable que le Thea­tro del Si­len­cio nous fait dé­cou­vrir cette dé­rive ab­surde de l’âme écor­chée de Samuel Be­ckett. Mu­sique live, cho­ré­gra­phies et acro­ba­ties ryth­me­ront un dia­logue ima­gé et cau­che­mar­desque. Vous pou­vez re­trou­ver Thea­tro del Si­len­cio du 24 au 26 août à 17h, P25.

Gar­niouze Inc. Pho­to : L.P.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.