28ème édi­tion du concours de ring

La Voix du Cantal - - Aurillac - JLP

Comme son nom l’in­dique, le tra­vail en Ring se dé­roule sur des ter­rains amé­na­gés et fer­més. Seules les races de chiens sou­mises au tra­vail avec mor­dant peuvent par­ti­ci­per. Le Ring est une dis­ci­pline sé­lec­tive pour l’amé­lio­ra­tion des races.

Le Ring est le sport ca­nin le plus tech­nique, per­fec­tion­niste et très spec­ta­cu­laire (les sauts, les at­taques lan­cées, garde d’ob­jet), dis­ci­pline éli­tiste par ex­cel­lence. Le chien doit être phy­sique, ra­pide, vo­lon­taire, cou­ra­geux, mais éga­le­ment équi­li­bré, ca­pable de se do­mi­ner, ré­agir au quart de se­conde, être dis­po­nible au tra­vail et ré­cep­tif au maître.

Cette an­née, le Club Ca­nin Can­ta­lien or­ga­nise sa 28ème édi­tion sur son ter­rain si­tué à la li­mite des com­munes de Reilhac et Jus­sac le sa­me­di 26 et di­manche 27 août. M. Ri­vière du dé­par­te­ment de la Dor­dogne en se­ra le juge et se­ra as­sis­té de M. Sou­vem­brie de Ville­fran­che­sur-Saône et de M. Car­bone de Mar­tigues. La jour­née du sa­me­di est consa­crée au bre­vet CSAu (cer­ti­fi­cat de so­cia­bi­li­té et d’ap­ti­tude à l’uti­li­sa­tion). L’en­trée est libre. Le pe­tit vil­lage de Lieu­ta­dès a vé­cu un di­manche de fête pa­tro­nale comme au­tre­fois que le co­mi­té d’ani­ma­tion avait or­ga­ni­sé dans les moindres dé­tails. Le ma­tin, casse croûte tri­poux et tête de veau pour bien com­men­cer la jour­née. A 11 h, la grande messe cé­lé­brée par le père Mar­ce­nac as­sis­té du groupe « Ca­brettes et Ac­cor­déons des bu­rons de Pail­he­rols » en mu­sique et chants tout en oc­ci­tan du dé­but à la fin a vu une foule très nom­breuse in­ves­tir l’église pas as­sez grande pour conte­nir tout le monde. L’après-mi­di, dé­fi­lé des chars fleu­ris, de la ru­ti­lante bat­teuse et sa va­peur sui­vie d’un spec­tacle folk­lo­rique du groupe au­rilla­cois de mu­si­ciens et dan­seurs de « L’Oc­ci­tane ». Au son de la ca­brette et de l’ac­cor­déon, ils ont in­ter­pré­té un ré­per­toire de danses tra­di­tion­nelles en pré­sence d’un pu­blic nom­breux qui a été in­vi­té en­suite à mon­ter sur la scène pour dé­cou­vrir un aper­çu de la di­ver­si­té du folk­lore au­ver­gnat (G.R).

Der­niers ré­glages avant la com­pé­ti­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.