La mo­der­ni­sa­tion du stade Jean Al­ric touche à sa fin

La Voix du Cantal - - Stade Aurillacois -

Pour fi­na­li­ser la trans­for­ma­tion et la mo­der­ni­sa­tion du stade Jean Al­ric, la CABA a en­ga­gé en juin 2016 une 2e phase de tra­vaux, un an et de­mi après l’inau­gu­ra­tion de la tri­bune d’hon­neur, de la billet­te­rie et du par­vis. Ce chan­tier qui est sur le point de s’ache­ver a per­mis d’amé­lio­rer la tri­bune ma­ra­thon construite en 1976 et de ré­amé­na­ger le fond du stade. Le pro­gramme des tra­vaux qui a été dé­fi­ni en lien avec les uti­li­sa­teurs a pour but de ré­pondre aux normes d’ac­cueil du pu­blic ain­si qu’aux cri­tères qua­li­té et la­bel­li­sa­tion du stade.

La nou­velle tri­bune Ma­ra­thon en­tiè­re­ment ré­no­vée

En haut de la tri­bune et sur toute sa lon­gueur, une cour­sive a été créée afin de des­ser­vir les 22 places ré­ser­vées aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite et les loges. Toutes les ran­gées de gra­dins qui com­por­taient des bancs ont été équi­pées de sièges nu­mé­ro­tés aux cou­leurs rouge et bleu du Stade Au­rilla­cois en har­mo­nie avec ceux de la tri­bune d’hon­neur. En com­plé­ment des places as­sises, 4 loges fer­mées en bois et en verre de 9 m² et d’une ca- pa­ci­té de 10 places cha­cune ont été amé­na­gées en haut des gra­dins pour les par­te­naires. Des es­paces sont éga­le­ment ré­ser­vés à la presse au centre de la tri­bune et la pla­te­forme TV exis­tante a été amé­lio­rée ain­si que la re­prise de l’éclai­rage et la si­gna­lé­tique.

Sous la tri­bune, les lo­caux au­pa­ra­vant fer­més au pu­blic d’une su­per­fi­cie de 390 m² ont été en­tiè­re­ment re­struc­tu­rés en nou­veaux es­paces bu­vettes, sa­ni­taires Hommes et Femmes, lieux de sto­ckage et lo­caux tech­niques d’en­tre­tien. Cette phase de tra­vaux a été mise à pro­fit pour mettre le bâ­ti­ment aux normes en vi­gueur. Co­té sé­cu­ri­té, la voi­rie pom­piers si­tuée à l’ar­rière a été élar­gie à 8 mètres ce qui per­met d’ac­cé­der di­rec­te­ment à cette tri­bune en cas de né­ces­si­té.

Le fond du stade re­con­fi­gu­ré

Ce­lui-ci en cours de fi­ni­tion se com­pose d’un ter­rain d’en­traî­ne­ment et d’échauf­fe­ment en pe­louse syn­thé­tique afin de pré­ser­ver l’aire de jeu en­ga­zon­née lors des séances d’en­traî­ne­ment des joueurs du Stade Au­rilla­cois. Une zone de gra­di­nage (bor­dures en bé­ton, sous couche en terre et en pierre) vient sou­te­nir le ter­rain d’en­traî­ne­ment sur­éle­vé d’un peu plus d’un mètre par rap­port à l’aire de jeu ac­tuelle. La zone de pe­sage ac­ces­sible au pied de la tri­bune Ma­ra­thon a été re­prise afin d’en per­mettre l’ac­cès par les spec­ta­teurs juste au bord de la pe­louse et ce sur plus des 3/4 du pé­ri­mètre ain­si qu’au ni­veau des mains cou­rantes et des zones de pu­bli­ci­té.

Les autres tra­vaux

Sont éga­le­ment pré­vus en fin d’an­née le rem­pla­ce­ment du ta­bleau de marque par deux écrans géants si­tués aux deux angles du ter­rain. Ils per­met­tront de dif­fu­ser les scores et éven­tuel­le­ment les images du match en cours ain­si que des spots pu­bli­ci­taires com­mer­cia­li­sés par le Stade Au­rilla­cois. Le ren­for­ce­ment de l’éclai­rage spor­tif se­ra pour­sui­vi. L’en­ceinte du stade Jean Al­ric se­ra dé­sor­mais fer­mée afin de ré­pondre aux normes im­po­sées.

Un pro­jet in­no­vant

Ce pro­jet de mo­der­ni­sa­tion a été ima­gi­né par le ca­bi­net “Ate­lier du Rou­get – Si­mon Teys­sou“. Le coût de l’en­semble des tra­vaux de cette 2e phase qui ont été réa­li­sés par 12 en­tre­prises ma­jo­ri­tai­re­ment lo­cales est de l’ordre de 2 858 000 € HT aux­quels s’ajou­te­ront des amé­na­ge­ments com­plé­men­taires ac­tuel­le­ment à l’étude et es­ti­més à 400 000 € HT (écrans LED, bâche de pro­tec­tion pour le ter­rain, so­no­ri­sa­tion, éclai­rage pu­blic et spor­tif). Cette opé­ra­tion qui a été conduite par la CABA avec le sou­tien fi­nan­cier de l’État, la Ré­gion et le Dé­par­te­ment a bé­né­fi­cié de 1300 000 € de sub­ven­tions soit une aide di­recte de 40 %.

Le stade Jean Al­ric

Sa ca­pa­ci­té to­tale est de 7800 places ré­par­ties comme suit : 3584 places as­sises en tri­bune Ma­ra­thon, 1896 places en tri­bune d’hon­neur et 2320 places de­bout en pe­sage. Il ré­pond aux normes du rug­by du ni­veau na­tio­nal clas­sé par les fé­dé­ra­tions en ca­té­go­rie B pour le rug­by (Pro D2) et en ca­té­go­rie 3 pour le foot­ball (Na­tio­nal). Comme tient à le faire re­mar­quer Char­ly De­la­maide, vice pré­sident de la CABA en charge des grands équi­pe­ments spor­tifs : « le stade Jean Al­ric est une vi­trine dont sont fiers tous les Can­ta­liens car il passe dé­sor­mais pour l’un des plus beaux stades de Pro D2 » . Ce­la se jus­ti­fie du fait de l’in­ves­tis­se­ment to­tal qui lui a été consa­cré en deux vagues qui se chiffre à 9 960 000 € HT avec un ni­veau de sub­ven­tions ob­te­nues de 2 215 000 € soit 23,24 % du mon­tant to­tal de la dé­pense.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.