L’homme qui avait fait SPEC­TACLE. de la danse une prière

Le Courrier de l'Eure - - Brionne -

Alain Alexandre a par­ti­ci­pé au spec­tacle Danse sa­crée ven­dre­di 21 juillet à l’ab­baye du Bec-Hel­louin. Ren­contre avec un ar­tiste très ta­len­tueux.

Alain Alexandre com­mence la danse à 6 ans. A 21 ans, il est dan­seur étoile. Il pra­tique son art avec les plus grands, George Ba­lan­chine, Ka­zuo Oh­no, Ru­dolf Nou­reev, Ca­ro­lyn Carl­son et co­dan­seur avec Jorge Donn, com­pa­gnon de Mau­rice Bé­jart.

Un jour en Suisse, lors d’un stage de danse contem­po­raine, il dé­couvre la danse pieds nus. « En clas­sique, nous por­tons des chaus­sons, nous sommes coupés du sol et de son éner­gie. »

Ré­vé­la­tion spi­ri­tuelle

C’est pour lui une vé­ri­table ré­vé­la­tion, il se re­tire des grandes scènes - « de plus, je n’ai­mais pas trop ce monde-là » - pour al­ler de l’avant dans cette spi­ri­tua­li­té qui l’en­va­hie dé­sor­mais.

« Il a fal­lu que je me li­bère des codes de la mu­sique clas­sique pra­ti­quée pen­dant plus de vingt ans, que le laisse mon corps al­ler de l’avant, s’ex­pri­mer en ac­cord avec mon es­prit et mon coeur. C’est pour­quoi j’ai tou­jours be­soin d’un long mo­ment de concen­tra­tion avant ma per­for­mance. J’es­saie d’être un trait d’union entre le pu­blic et cette foi qui m’en­va­hie. C’est un don de soi. Mon corps, mes mou­ve­ments en im­pro­vi­sa­tion to­tale de­viennent une prière : l’âme écoute, le corps in­ter­prète. »

Des per­for­mances au sein des lieux his­to­riques

De­puis une quin­zaine d’an­nées, il aime par­ti­cu­liè­re­ment don­ner ses créa­tions dans des lieux his­to­riques ou sa­crés. Après Notre Dame de Pa­ris, La Sainte-Cha­pelle, la Ca­thé­drale de Li­sieux, où il vit de­puis plus d’un an, le Mu­sée na­tio­nal de Jérusalem, et beau­coup d’autres en­droits en France ou à l’étran­ger, il a dan­sé le 21 juillet pour la toute pre­mière fois en l’église de l’ab­baye du Bec-Hel­louin sur des mu­siques sa­crées bul­gares, géor­giennes, un chant gré­go­rien et un poème lu de Charles Pe­guy « Le porche du mys­tère de la deuxième ver­tu ».

Des stages à l’au­tomne

À l’au­tomne, il re­vien­dra au Bec pour pro­po­ser des stages ou­verts à tous. « Des per­sonnes, de tout âge, ai­mant dan­ser, se res­sour­cer, prier à leur fa­çon en dan­sant. Ce qui est in­té­res­sant, c’est de pouvoir dé­ve­lop­per la danse de l’autre, sa fa­çon d’être, l’ai­der à dé­ve­lop­per une spi­ri­tua­li­té, une sé­ré­ni­té à tra­vers le mou­ve­ment… Il n’y a au­cune li­mite d’âge. »

Alain Alexandre : alain_ alexandre712@hot­mail.com et 06 63 83 63 48

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.