Nou­veau co­mi­té, nou­vel es­sor

Le sa­me­di 22 et di­manche 23 juillet avait lieu la tra­di­tion­nelle fête Saint-Jacques à Saint-Ouen-du-Tilleul, l’oc­ca­sion de faire un re­tour dans le pas­sé de cette fête pa­tro­nale qui a connu ja­dis un franc suc­cès.

Le Courrier de l'Eure - - Bourgtheroulde - De notre correspondante, Ch­ris­tine Du­rand

Quelle nos­tal­gie quand les an­ciens de Saint-Ouen-du-Tilleul évoquent la fête Saint-Jacques d’au­tre­fois avec 3 jours de

liesse… « Le sa­me­di, il y avait le bal, le di­manche, après la messe, c’était la fête avec le cor­so fleu­ri, et en­fin le lun­di les jeux pour les en­fants, le concours de boules et de ma­nille, » ra­conte Ca­the­rine Du­ha­zé, membre du co­mi­té des fêtes de­puis près de 40 ans.

Le coup de patte de la jeune Ma­rie Muel

Avec le dés­in­té­rêt crois­sant de la part des vil­la­geois, l’usure et la fa­tigue se sont fait sen­tir chez les membres du co­mi­té. Loin de bais­ser dé­fi­ni­ti­ve­ment les bras, Ma­ryse Si­mon a lais­sé en jan­vier der­nier sa place de pré­si­dente, qu’elle avait oc­cu­pée pen­dant 10 ans, à la jeune Ma­rie

Muel. « J’étais en­trée au co­mi­té comme simple membre, j’en res­sor­ti­rai comme simple membre après avoir ré­ap­pris à faire le ca­fé », avait-elle dit avec beau­coup d’hu­mour lors de la der­nière as­sem­blée gé­né­rale.

Jeune ma­man de 3 en­fants, ac­tuel­le­ment en congé pa­ren­tal, Ma­rie Muel tente d’ap­por­ter son coup de patte pour un re­nou­veau de la fête Saint-Jacques. Épau­lée so­li­de­ment par les fi­dèles du co­mi­té des fêtes, elle a lais­sé le soin à la so­cié­té Phoe­nix de gé­rer une par­tie de la fête - fête fo­raine, re­pas grillades et mar­ché fer­mier du sa­me­di soir, et foire à tout du di­manche - pour ne gar­der à sa charge que quelques tâches du sa­me­di soir : l’or­ga­ni­sa­tion de la messe avec le pain bé­nit, le vin d’hon­neur et le feu d’ar­ti­fice. De plus, le co­mi­té des fêtes a cou­vert ces 2 jours de fête avec sa bu­vette. « Ce­la nous li­bère ain­si du temps et de l’éner­gie pour notre 26e fête de la pomme du 8 oc­tobre pro­chain qui ren­contre chaque an­née un vé­ri­table suc­cès de la part du pu­blic et des ex­po­sants. » Le co­mi­té des fêtes or­ga­ni­se­ra aus­si le 2 sep­tembre pro­chain, en par­te­na­riat avec le PCBI (pé­tanque club de Bourgtheroulde In­fre­ville) un concours de pé­tanque au châ­teau Kel­ler à Bourgtheroulde, puis un lo­to le 19 no­vembre.

Une pré­si­dente émue

Mal­gré l’or­ga­ni­sa­tion le 8 mai der­nier d’une foire à tout, c’était, en ce sa­me­di soir, le saut dans le grand bain pour Ma­rie Muel, avec son dis­cours inau­gu­ral de la Saint-Jacques, de­vant une pléiade de « V.I.P. » qu’elle avait in­vi­tés pour la cir­cons­tance.

Après s’être pré­sen­tée, Ma­rie a ex­pri­mé sa sen­si­bi­li­té face à la pré­sence de Be­noît Ga­ti­net, pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes Rou­mois-Seine, et du maire Jean Au­bourg. Elle n’a pas man­qué de re­mer­cier pour leur dis­po­ni­bi­li­té et leurs dons les com­mer­çants lo­caux, ain­si que les as­so­cia­tions ACANAMI, FAR, PCBI, re­pré­sen­tés par cer­tains de leurs membres.

En­fin, elle a ci­té le père JeanC­laude Vi­net, Jean Le­bre­ton, Do­mi­nique Au­bry et la Cha­ri­té pour la très belle cé­lé­bra­tion en l’église Saint-Ouen qui a mar­qué l’ou­ver­ture de la fête SaintJacques.

Elle a nom­mé aus­si les membres de son équipe qui, tout en res­tant en­ga­gés dans la conti­nui­té ré­flé­chissent à de nou­velles ma­ni­fes­ta­tions en vue de sa­tis­faire les ha­bi­tants.

Stres­sée pour son pre­mier dis­cours inau­gu­ral, la jeune pré­si­dente du co­mi­té des fêtes Ma­rie Muel a su mon­trer avec sa pre­mière fête Saint-Jacques, qu’elle était à la hau­teur de la tâche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.