Une tren­taine de dé­parts de feu dans l’Eure

Dix-neuf feux en trois heures le 18 juillet, quatre autres de grande am­pleur le len­de­main 19 juillet… les pom­piers ont vé­cu des heures dif­fi­ciles dans l’Eure la se­maine der­nière.

Le Courrier de l'Eure - - Eure - Serge Ve­lain avec Nor­man­die Ac­tu

Mar­di 18 juillet, 19 feux en 3 heures

Dix-neuf feux en trois heures. Les pom­piers de l’Eure ont été très sol­li­ci­tés, mar­di 18 juillet 2017, entre 13 h et 16 h. En tout, 134 pom­piers et 29 en­gins d’in­cen­die ont sillon­né l’en­semble du dé­par­te­ment. A la fin de la jour­née 24 in­ter­ven­tions avaient été comp­ta­bi­li­sées.

À 18 h, le Centre opé­ra­tion­nel d’in­cen­die et de se­cours as­su­rait : « Tout est sous contrôle. Nous avons réus­si à maî­tri­ser qua­si­ment tous les feux aux alen­tours de 16 h. Cer­tains pom­piers res­te­ront sur place pour évi­ter tout risque de re­prise. »

« Il faut es­pé­rer que les orages per­mettent d’évi­ter jus­te­ment que les feux

re­prennent » , dé­cla­rait alors le chef de salle du Co­dis. Les

pom­piers ra­content : « Nous ter­mi­nions une in­ter­ven­tion et il fal­lait en­chaî­ner sur

une autre… » . L’en­semble du dé­par­te­ment a été tou­ché. 120 hec­tares ( chaumes et blé sur pied prin­ci­pa­le­ment) ont brû­lé ce mar­di 18 juillet dans l’Eure. A Gour­nay-le-Guérin, dans le sud du dé­par­te­ment, un feu a ra­va­gé 12 hec­tares de chaume. Plus proche de nous, l’un des feux a ra­va­gé un champ de blé à la sor­tie de La Haye-du-Theil. Il a at­teint le bois voi­sin. Les nom­breux pom­piers mo­bi­li­sés ont réus­si à l’éteindre vers 15 h 30. Par ailleurs, 8 hec­tares ont brû­lé le long de la dé­par­te­men­tale 613, entre Sainte-Co­lombe-laCom­man­de­rie et Ber­nien­ville, dans un champ de blé sur pied.

14 feux mer­cre­di 19 jan­vier

14 feux ont été re­cen­sés dans l’Eure « de­puis 7 h du ma­tin » , in­di­quait à nos confrères de Nor­man­die Ac­tu ce mer­cre­di 19 jan­vier à 17 h 30 le Centre opé­ra­tion­nel dé­par­te­ment de se­cours et d’in­cen­die de l’Eure.

Les quatre feux de ré­coltes les plus im­por­tants ont dé­vas­té 140 hec­tares en­vi­ron ; ils se sont dé­clen­chés, dans l’après-mi­di. Plus d’une cen­taine de sa­peurs­pom­piers et une quin­zaine de vé­hi­cules ont été mo­bi­li­sés.

Le plus grand in­cen­die s’est dé­rou­lé sur la com­mune nou­velle de Cham­blois, où des ha­bi­ta­tions ont été éva­cuées, se­lon une source ju­di­ciaire con­tac­tée par nos confrères de Nor­man­dieac­tu. Quatre mai­sons me­na­cées par les flammes, dis­tantes de 50 mètres, ont été éva­cuées, soit dix per­sonnes. Per­sonne n’a été bles­sé. Les deux autres feux « no

tables » de l’après-mi­di se sont dé­clen­chés à Saint-Phil­bert-surRisle et Tour­ville-la-Cam­pagne. A Saint-Phil­bert, le feu a pris sur la par­celle d’un agri­cul­teur au lieu-dit La douve aux agneaux et s’est ra­pi­de­ment pro­pa­gé à deux autres par­celles, dont l’une si- tuée à Saint-Pierre-des-Ifs. Trente hec­tares de blé sur pied ou de foin ont été brû­lés.

« Une barre de coupe de mois­son­neuse a heur­té un caillou, ce qui a pro­vo­qué une étin­celle qui a im­mé­dia­te­ment em­bra­sé le champ,

ra­conte Fran­cis Courel, maire

de Saint- Phil­bert- sur- Risle. Le temps que les pom­piers ar­rivent, le feu s’est pro­pa­gé à deux autres par­celles. Il y avait alors un réel dan­ger car nous avons à Saint-Phil­bert un poste source EDF, c’est-à- dire un gros trans­for­ma­teur élec­trique, près d’un champ. Heu­reu­se­ment le feu a pu être stop­pé à temps. »

Vingt pom­piers ont été mo­bi­li­sés à Sainte-Co­lombe-la-Com­man­de­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.