La col­lé­giale Notre-Dame en tra­vaux pour 10 ans

10 ans de tra­vaux. C’est le temps qu’il fau­dra pour pour­suivre la ré­no­va­tion de Notre-Dame de Mantes. Cette fois-ci, le bef­froi qui ac­cueille les cloches de la ca­thé­drale vient d’être res­tau­ré de la plus belle des fa­çons.

Le Courrier de Mantes - - L’actu - C.E.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la col­lé­giale, le joyau de la ville, est chou­chou­tée. Construite au 12e siècle, « la pe­tite soeur de Notre-Dame de Pa­ris, puis­qu’elle a le même

vo­lume qu’elle », comme aime à le dire Ste­fan Man­ciu­les­cu, l’ar­chi­tecte en chef des Mo­nu­ments his­to­riques, n’a pas ces­sé d’être ré­no­vée.

Cette fois-ci, la pre­mière étape du plan plu­ri­an­nuel de res­tau­ra­tion vient d’être fran­chie. « La phase 0 est à pré­sent

ache­vée. La res­tau­ra­tion se pour­sui­vra avec les phases 1 et 2 qui concernent le che­vet (ex­tré­mi­té de l’église der­rière l’au­tel, au fond du choeur, ndlr) », rap­pelle le maire, Mi­chel Via­lay.

300 000 € ont été al­loués à cette phase pré­li­mi­naire. Cette somme a été fi­nan­cée pour une pe­tite par­tie par une sous­crip­tion lan­cée par la ville, via la Fon­da­tion de France. Une dé­marche qui a per­mis de ré­col­ter plus de 19 000 €.

La struc­ture du bef­froi el­le­même était fra­gi­li­sée : les baies ajou­rées de la tour la li­vraient aux in­tem­pé­ries. Il y avait donc ur­gence à agir. Le bef­froi a en­tiè­re­ment été re­fait. « Nous avons fait le choix de l’en­tou­rer par une struc­ture lé­gère avec un toit, et des fa­çades trans­pa­rentes qui laissent pas­ser le son des cloches, ne dé­na­turent pas le mo­nu­ment, et em­pêchent l’eau de ren­trer », pré­cise l’ar­chi­tecte.

Les ma­çon­ne­ries pur­gées

Dans le même temps, des purges ont été réa­li­sées sur le che­vet. Des pi­nacles, des mor­ceaux de ba­lus­trades, des élé­ments de sculp­ture en pierre de taille qui étaient fra­gi­li­sés ont été mis à l’abri afin de ga­ran­tir la sé­cu­ri­té du site. « Ces élé­ments ont été iden­ti­fiés. Ils sont sto­ckés et pro­té­gés. Ils se­ront re­pla­cés au mo­ment de la ré­fec­tion dé­fi­ni­tive de la par­tie ar­rière de la col­lé­giale », ex­plique Ste­fan Man­ciu­les­cu.

Sur la cour­sive, des ma­çons ont éga­le­ment amé­lio­ré l’étan­chéi­té, no­tam­ment entre les deux tours, sur la fa­çade ouest. « Ils ont re­ti­ré la vé­gé­ta­tion qui était très im­por­tante et re­fait les joints des pierres qui

ont été re­ca­lées ou rem­pla­cées. »

Des tra­vaux réa­li­sés en par­tie par des Compagnons du De­voir et qui, se­lon les dires de l’ar­chi­tecte lui-même, « ont réa­li­sé un tra­vail re­mar­quable. »

La col­lé­giale de Mantes va vivre une nou­velle sé­rie de tra­vaux de ré­no­va­tion.

A gauche, Ste­fan Man­ciu­les­cu, l’ar­chi­tecte en chef des Mo­nu­ments his­to­riques, à droite, Ra­phaël Co­gnet, ad­joint au maire.

Le bef­froi est en­tou­ré par une struc­ture lé­gère, trans­pa­rente, qui em­pêche l’eau de ren­trer et qui di­rige le son vers le bas.

Une des quatre cloches, à l’in­té­rieur du bef­froi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.