Les cloches bien à l’abri

Le Courrier de Mantes - - L’actu -

Cette res­tau­ra­tion du bef­froi ne s’est pas pas­sée sans dif­fi­cul­tés. Les quatre cloches, qu’il abrite, pèsent cha­cune entre 300 et 500 kg et ont dû être re­ti­rées de leur écrin pour que les ré­pa­ra­tions puissent avoir lieu. D’abord sou­le­vées à l’aide de pou­lies, puis ac­cro­chées à une grue, les cloches ont voya­gé à plus de 50 mètres d’al­ti­tude. Elles ont en­suite été dé­po­sées avec dé­li­ca­tesse pour par­tir se re­faire faire une beau­té. « Un sys­tème a tou­jours été pré­vu pour per­mettre la sor­tie des cloches, même à l’époque de la construc­tion… », ex­plique Ste­fan Ma­ciu­les­cu, l’ar­chi­tecte en chef des Mo­nu­ments his­to­riques. Cette fois en­core, en res­tau­rant le toit du bef­froi, des trappes ont été spé­cia­le­ment conçues pour per­mettre le re­trait des quatre cloches de la col­lé­giale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.