Ils cé­lèbrent leurs 70 ans de ma­riage

Le Courrier de Mantes - - Autour D’aubergenville - Mar­gaux Bour­gas­ser

« Le coeur n’a pas de rides ». Ce sa­me­di, la mai­rie de Maule a connu un évé­ne­ment as­sez ex­tra­or­di­naire. So­lange et Ro­ger Se­gui­not ont fê­té leurs 70 ans de ma­riage. Leur fille te­nait à cette ré­édi­tion de leur

union, « je suis contente de l’avoir or­ga­ni­sée car au dé­but ils ne vou­laient pas la faire ici. Ça me te­nait vrai­ment à coeur que ce­la ait lieu à la mai­rie car c’est une preuve qu’ils s’aiment tou­jours », confie leur fille.

L’émo­tion était au ren­dez­vous dans la salle de ma­riage. Ce couple, ma­rié à l’âge de 20 ans en 1947, ne s’est ja­mais sé­pa­ré du­rant toutes ces an­nées. « Je ne les ai ja­mais vus se dis­pu­ter » ajoute leur fille.

« C’est ex­cep­tion­nel »

42 per­sonnes dont cinq en­fants étaient pré­sents pour cé­lé­brer ce nou­veau ma­riage. Lors du dis­cours du Maire de Maule, Laurent Ri­chard, une vague de sen­si­bi­li­té a en­va­hi la pièce. « 70 ans c’est ex­cep­tion­nel, nous n’avons pas tous les jours l’oc­ca­sion de faire ce­ci. Vous avez une chance que l’on sou­haite à tous », s’ex­prime-t-il face au couple, en­tou­ré de ses deux té­moins.

Un re­nou­vel­le­ment des voeux s’est ain­si ef­fec­tué avec la cé­lèbre phrase : « Au nom de la

loi et de l’amour, je vous dé­clare re­réu­nis par les liens du

ma­riage », sui­vi de l’in­évi­table bai­ser et de nom­breux ap­plau­dis­se­ments.

Le maire leur a éga­le­ment pré­pa­ré une sur­prise. Le couple de no­na­gé­naires s’est vu re­ce­voir la mé­daille du ci­toyen d’hon­neur en plus d’un livre sur l’his­toire de la ville. « Je suis très ad­mi­ra­tif de cet amour sin­cère et de cette ca­pa­ci­té à être at­ten­tif à l’autre. C’est un exemple ex­tra­or­di­naire de fi­dé­li­té au sens noble. C’est si­gni­fi­ca­tif et ré­jouis­sant pour la sta­bi­li­té de la fa­mille », confie le maire. Toute la fa­mille a ter­mi­né dans la salle de la Co­mé­die à Ba­ze­mont pour fê­ter cet évé­ne­ment comme il se doit.

Une ren­contre in­ou­bliable

Ro­ger, qui était mi­li­taire, a ren­con­tré So­lange à l’oc­ca­sion d’un bal à Or­ge­val. « À l’époque, les ma­mans ac­com­pa­gnaient leurs filles. Je suis donc al­lé voir la mère de So­lange pour lui de­man­der si je pou­vais rac­com­pa­gner sa fille. Elle m’a ré­pon­du : elle peut ren­trer toute seule. J’ai donc for­cé un peu et es­sayé

d’être le plus gen­til. Quand on est mi­li­taire, tout est per­mis », ra­conte Ro­ger, le sou­rire aux lèvres.

Deux an­nées après leur ren­contre et après leurs fian­çailles, ils ont fi­ni par se ma­rier en même temps que le frère de Ro­ger en Cha­rente. De­puis, ils ne se sont ja­mais quit­tés et conti­nuent de vivre le par­fait amour.

« C’est 70 ans de bon­heur. Se­lon nos moyens, nous avons pro­fi­té de la vie. Que de­man­der de plus ? » s’ex­prime So­lange.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.