Le cam­ping-car : un siècle d’aven­ture

Le Courrier de Mantes - - L’actu - F.C.

On s’en sou­vient des com­bis Volks­wa­gen orange, qui sta­tion­naient près des plages face aux plus beaux pay­sages. En sor­taient de jo­lies filles en pan­ta­lon pâtes d’éph’ ou en jupes de gi­tane, ou bien des en­fants bron­zés aux che­veux longs. Dans les se­ven­ties, les hip­pies et autres ba­ba-co­ol ont été des adeptes du cam­ping­car ver­sion plu­tôt spar­tiates. Avec leurs vans, ils ont sillon­né l’Eu­rope, le Ma­roc, la Tur­quie… Mais ils n’étaient pas tout à fait des pion­niers.

Dans les an­nées vingt, ils ont été de­van­cés par les pre­miers in­ven­teurs qui se sont lan­cés dans des amé­na­ge­ments et des mo­di­fi­ca­tions de leur voi­ture pour en faire « des au­to-ca­ra­vanes ».

Ce­pen­dant, le boom des ca­ra­vanes confi­ne­ra le cam­ping­car au rang de cu­rio­si­tés jusque dans les an­nées soixante-dix. À cette époque, il n’existe qua­si­ment pas de construc­teurs, ni d’amé­na­geurs pro­fes­sion­nels ca­pables de pré­sen­ter une gamme de pro­duits. Pen­dant les Trente Glo­rieuse, la reine in­con­tes­tée des congés payés, c’est la ca­ra­vane. Mais peu à peu, elle com­mence à prendre un coup de vieux tan­dis que le van amé­na­gé fait va­loir ses atouts. Il se garent n’im­porte où, sur les par­kings des grandes villes, au bord de la mer, près des lacs, en fo­rêt, à la mon­tagne.

Les construc­teurs se dé­ve­loppent et pro­posent des amé­na­ge­ments de plus en plus com­plets. Ils di­ver­si­fient leurs pro­duits pour ré­pondre aux at­tentes d’une clien­tèle de plus en plus large qui a soif de li­ber­té et d’aven­ture.

Le fa­meux Com­bi Volks­wa­gen orange des an­nées soixan­te­dix. De­vant le suc­cès gran­dis­sant des vans amé­na­gés, le construc­teur al­le­mand a dé­ci­dé de re­lan­cer une ver­sion mo­der­ni­sée de ce my­thique vé­hi­cule.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.