L’aé­ro­drome de Mantes-Ché­rence a 70 ans

Samedi l’As­so­cia­tion Aé­ro­no­tique du Val d’Oise fê­tait les 70 ans de l’aé­ro­drome de Mantes-Ché­rence. Le pu­blic a pu dé­cou­vrir les spé­ci­fi­ci­tés de la haute vol­tige et du vol à voile.

Le Courrier de Mantes - - Mantes-la-jolie -

Ciel bleu, vent calme et lé­ger rayons de so­leil… Le temps était au beau fixe, samedi, pour les 70 ans de l’aé­ro­drome de Mantes-Ché­rence, la base de l’As­so­cia­tion Aé­ro­nau­tique du Val d’Oise. Pour fê­ter l’évé­ne­ment, une opé­ra­tion sé­duc­tion avait été or­ga­ni­sée, avec no­tam­ment un spec­tacle de haute vol­tige, or­ches­tré par Er­win Georges, vice-cham­pion du monde de vol­tige. Re­tour­ne­ments, ton­neaux, chan­delles, fu­mi­gènes, ç’en était presque trop, pour le pu­blic. « Exceptionnel tout sim­ple­ment », ad­met­tait d’ailleurs Ch­ris­tophe à l’is­sue du show.

La for­ma­tion, 1er ob­jec­tif du club

Pour l’AAVO en re­vanche, rien n’était trop beau pour faire plai­sir à ses in­vi­tés. Les pi­lotes de cette as­so­cia­tion, créée en 1971, ont mul­ti­plié, les bap­têmes de l’air, tous aus­si ex­cep­tion­nels, pour ces non-ini­tiés. « C’est ex­ci­tant, ça donne très en­vie de s’y mettre et de pas­ser le bre­vet », confiait un ad­mi­ra­teur.

Ce­la tombe bien, car la for­ma­tion, c’est le pre­mier ob­jec­tif

du Club. « Nous avons une école de vol­tige en pla­neur et notre vo­ca­tion es­sen­tielle, de­puis nos dé­buts, c’est l’ins­truc­tion des pi­lotes afin de les ame­ner jus­qu’au bre­vet, pour en­suite les per­fec­tion­ner », ex­plique Marc Bou­ra, le pré­sident.

S’il n’y a pas d’âge pour s’adon­ner à ce loi­sir spor­tif, au­jourd’hui, l’as­so­cia­tion vise par­ti­cu­liè­re­ment les jeunes. « On forme à par­tir de 13 ans et

comme toutes les for­ma­tions, elle dé­bute par la théo­rie, pour en­chaî­ner en­suite sur la pra­tique. Ils peuvent en­suite vo­ler seul à par­tir de 14 ans et pour­ront ob­te­nir leur bre­vet

à 16 ans », pré­cise le pré­sident, qui pointe des si­mi­li­tudes avec l’ap­pren­tis­sage de la conduite au­to­mo­bile, tant sur la pra­tique, que le fi­nan­ce­ment.

Comp­tez 1 200 € en moyenne, hors frais de sor­tie, mais pour Jean, 80 ans, comme pour tous les pi­lotes du club, ce plai­sir n’a pas de prix et en­core moins d’âge.

L’épous­tou­flante vue sur les boucles de la Seine et la beau­té de ce site na­tu­rel pro­té­gé sont sans doute l’une des rai­sons du suc­cès du l’AAVO. Ce sont d’ailleurs ces mêmes atouts, qui ont pous­sé, en 1947, les vé­li­voles de l’aé­ro-club du scou­tisme fran­çais, à y créer une pla­te­forme pour faire dé­col­ler leurs pla­neurs. En 70 ans, la struc­ture a abri­té, dans les an­nées 1960, un aé­ro-club fran­co-al­le­mand, puis ac­cueillie, en 1970, les pi­lotes du club de Cha­ve­nay, contraints de dé­mé­na­ger dans les Yve­lines. C’est la fu­sion de ces deux struc­tures, qui a of­fi­ciel­le­ment fait naître l’AAVO en 1971. L’as­so­cia­tion compte ac­tuel­le­ment 220 adhé­rents et est clas­sée 6e club de France, en té­moigne son bon pal­ma­rès : « En vol­tige, on a un vice-cham­pion du monde. Le cham­pion de France de l’an der­nier ain­si que ce­lui de cette an­née est aus­si de chez nous », pré­cise fiè­re­ment le pré­sident.

Man­tesC­hé­rence.

Toute la jour­née, les ama­teurs ont pu pas­ser des bre­vets de l’air sur l’aé­ro­drome de

Si­tué sur les fa­laises, aux confins de l’Eure, des Yve­lines et du Val d’Oise, l’aé­ro­drome bé­né­fi­cie de condi­tions op­ti­males pour le vol à voile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.