Après l’in­cen­die, le pre­mier étage de la mai­rie trans­for­mé en crèche

Le Courrier de Mantes - - Autour De Limay - R.V.

La dî­nette et le mo­bi­lier mi­nia­ture ont rem­pla­cé les tables et chaises de réunion. Des dor­toirs ont pris forme en lieu et place d’un bu­reau et d’une salle d’archives. Les dis­cus­sions très ad­mi­nis­tra­tives ont lais­sé place aux ga­zouillis de bé­bés.

L’arbre aux ca­lin’ours, la mai­son des as­sis­tantes ma­ter­nelles de Brueil-en-Vexin, est ins­tal­lé au pre­mier étage de la mai­rie de­puis mer­cre­di 13 sep­tembre.

Un dé­mé­na­ge­ment for­cé : le pa­villon qui abri­tait ce lieu de garde d’en­fants sem­blable à une crèche, pro­prié­té de la mai­rie, a été ra­va­gé par un in­cen­die ac­ci­den­tel le 3 sep­tembre.

Le soir même, la mu­ni­ci­pa­li­té a pro­po­sé aux nou­nous de s’ins­tal­ler en ses murs, le temps de trou­ver une so­lu­tion. En­suite, tout est al­lé très vite. L’ap­pel aux dons, lan­cé le len­de­main du si­nistre, a été par­ti­cu­liè­re­ment fruc­tueux.

Par­ti­cu­liers et col­lec­ti­vi­tés voi­sines ont fourni jouets, linge, lits, chaises hautes… Puis, quelques amé­na­ge­ments de sé­cu­ri­té ont été né­ces­saires pour ob­te­nir le feu vert du conseil dé­par­te­men­tal.

« Ce chan­ge­ment est très bien ac­cueilli par les pa­rents.

Pen­dant les dix jours où on était fer­més, ils ont trou­vé des so­lu­tions. Ils ont été gé­niaux », se fé­li­cite Anne-Ma­rie Dauwe, as­sis­tante ma­ter­nelle et pré­si­dente de l’Arbre aux ca­lin’ours. Avec sa consoeur Élo­die Ri­bei­ro, elles gardent jus­qu’à six en­fants à la fois.

Un nou­vel es­pace pour fin oc­tobre

Cette so­lu­tion de se­cours va au-de­là de leur am­bi­tion. « La pièce à vivre est plus grande, plus éclai­rée, que dans les lo­caux qui ont brû­lé », se sa­tis­fait Élo­die. « Les en­fants s’y sentent bien, nous aus­si », ajoute Anne-Ma­rie.

L’hô­tel de ville ac­cueille­ra les pre­miers pas de ces quelques bam­bins pen­dant en­core un mois en­vi­ron. La mai­son des as­sis­tantes ma­ter­nelles de­vrait prendre ses quar­tiers fin oc­tobre dans un pa­villon du cen­tre­bourg, que la mai­rie est en train d’ac­qué­rir pour près de 200 000 eu­ros. 30 000 eu­ros sup­plé­men­taires ser­vi­ront à ré­ha­bi­li­ter les lieux.

« Entre 40 et 50 % du prix d’achat se­ra fi­nan­cé par le fonds de concours de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion. Nous es­pé­rons que le conseil dé­par­te­men­tal pren­dra les tra­vaux à sa charge, au titre du plan d’ur­gence », pré­cise Bru­no Caf­fin (SE), le maire, qui sa­lue « l’élan de gé­né­ro­si­té for­mi­dable » au­tour de la crèche si­nis­trée.

Qu’ad­vien­dra-t-il des lo­caux in­cen­diés ?

L’élu en­vi­sage d’y construire à la place une qua­trième classe, car l’école manque de place dans son vil­lage.

Équi­pé grâce à la gé­né­ro­si­té

Le pre­mier étage de l’hô­tel de ville a été ré­amé­na­gé en crèche en à peine dix jours, pour per­mettre aux as­sis­tantes ma­ter­nelles de pour­suivre leur ac­ti­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.