Mé­dia­tion dans les quar­tiers : le cri d’alarme du bra­queur re­pen­ti

Ya­zid Kher­fi, ex-bra­queur, au­jourd’hui di­plô­mé en sciences de l’édu­ca­tion sillonne les ci­tés dans son ca­mion, à la ren­contre des jeunes. Il vient de pu­blier un livre dans le­quel il ex­plique l’ur­gence de ré­in­tro­duire de la mé­dia­tion dans les quar­tiers.

Le Courrier de Mantes - - L’actu - Re­naud Vi­la­fran­ca

« Les mai­sons de quar­tier ont des ho­raires de mai­rie. C’est une aber­ra­tion ! Il faut être sur le ter­rain la nuit pour tou­cher les jeunes dif­fi­ciles, si­non d’autres per­sonnes, mal in­ten­tion­nées, s’en char­ge­ront. » Ya­zid Kher­fi, ex-bra­queur re­con­ver­ti dans la mé­dia­tion iti­né­rante dans les ci­tés, tire le si­gnal d’alarme. Pour cet homme de 58 ans, qui a gran­di au Val Four­ré à Mantes-la-Jo­lie, il est urgent de ré­in­tro­duire la mé­dia­tion ur­baine.

Il en est ques­tion dans son deuxième ou­vrage Guer­rier non violent, mon com­bat pour les quar­tiers, dans le­quel il re­trace son par­cours de­puis sa sor­tie de dé­ten­tion, en 1987.Un livre qu’il a pré­sen­té, ce mar­di, à la li­brai­rie La Nou­velle Ré­serve à Li­may.

« Il faut mettre des gens hon­nêtes au mi­lieu des gens mal­hon­nêtes, pour­suit-il. Moins les jeunes vont s’en­nuyer, moins ils fe­ront de bê­tises. » Dé­sor­mais en­sei­gnant à l’uni­ver­si­té de Nan­terre (92) en mas­ter de sciences de l’édu­ca­tion,

il se base sur son ex­pé­rience per­son­nelle pour li­vrer cette ana­lyse. « En bas de chez moi, le soir, rien n’était ou­vert. Les seuls qui m’ont ten­du les bras, ce sont les voyous. Il n’y avait qu’eux qui m’ai­maient, qui m’écou­taient. »

Les « bonnes ren­contres » de l’époque l’ont fait som­brer dans l’abîme. À l’ado­les­cence, pour im­pres­sion­ner les grands, il a en­chaî­né les pe­tits lar­cins. Lors de son pre­mier sé­jour en pri­son, il ren­contre un bra­queur qui lui ap­prend les fi­celles du mé­tier. Après, ça a été l’es­ca­lade. Jus­qu’à ce jour de 1981, où l’un de ses co­pains meurt, tou­ché par une balle de la gen­dar­me­rie après une sé­rie de bra­quages. S’en­sui­vra une ca­vale, en Al­gé­rie. 1984, re­tour en France : il est ar­rê­té et pas­se­ra cinq an­nées en dé­ten­tion.

Ce par­cours, il veut évi­ter que d’autres le re­pro­duisent. C’est pour ce­la, qu’avec son cam­ping-car, il va de ci­tés en ci­tés, pour « ré­ta­blir le dia­logue » entre jeunes et ins­ti­tu­tions. « En cinq ans, j’ai pas­sé 225 soi­rées avec le ca­mion, en ré­gion pa­ri­sienne et en pro­vince », pré­cise ce­lui qui fut fi­ché au grand ban­di­tisme. À l’ini­tia­tive des mai­ries, jus­qu’à mi­nuit, il dé­ploie chaises et tables au mi­lieu des quar­tiers dif­fi­ciles, met de la mu­sique, sort les jeux de so­cié­té et sert le thé à la menthe, pour « re­créer du vivre en­semble ».

« Je suis un fa­ci­li­ta­teur de ren­contres entre les jeunes et les re­pré­sen­tants de l’État, qu’ils soient po­li­ciers ou tra­vailleurs so­ciaux. J’aide cha­cun à com­prendre l’autre, ex­plique-t-il. Si ces ins­ti­tu­tions ne com­prennent pas les per­sonnes à qui elles ont af­faire, elles ne pour­ront ja­mais ré­gler les pro­blèmes. C’est du so­cial qu’il faut faire avec ces jeunes désoeu­vrées, pas du tout sé­cu­ri­taire. »

Son ca­mion, une « al­ter­na­tive aux mai­sons de quar­tier », est là aus­si pour mon­trer aux mu­ni­ci­pa­li­tés l’in­té­rêt de ce type de struc­ture, et les ai­der à en dé­ve­lop­per. Car pour lui, il y a ur­gence à agir dans ce do­maine. « Il faut faire exis­ter ces jeunes. Avec leurs ca­puches, leurs lu­nettes de so­leil, ils vivent dans les sous-sols. Ils n’existent pas. Jus­qu’au jour où ils bas­culent dans la cri­mi­na­li­té pour exis­ter, alarme

Ya­zid Kher­fi. Il faut les en­tou­rer d’adultes bien­veillants. »

« Des gens hon­nêtes au mi­lieu des gens mal­hon­nêtes »

PRA­TIQUE

Guer­rier non violent, mon com­bat pour les quar­tiers, Ya­zid Kher­fi avec Jo­sé­phine Le­bard et Ba­har Ma­kooi. Édi­tion La Dé­cou­verte. 15 eu­ros.

Ya­zid Kher­fi of­fi­cie dé­sor­mais comme mé­dia­teur dans les quar­tiers sen­sibles. Il était ce mar­di à la li­brai­rie de Li­may, La Nou­velle Ré­serve.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.