Ro­bes­pierre : la ré­ac­tion d’un pro­fes­seur d’his­toire

Le Courrier de Mantes - - Autour De Limay -

Les prises de po­si­tion de Jean-Pierre Ri­bat, mé­de­cin li­mayen, pour de­man­der à dé­bap­ti­ser la rue Ro­bes­pierre, dans la­quelle son ca­bi­net est ins­tal­lé, ont sus­ci­té de nom­breuses ré­ac­tions, la plu­part né­ga­tives, sur les ré­seaux so­ciaux. Rap­pe­lons qu’il s’of­fus­quait de cette forme d’hom­mage ren­du à l’ins­ti­ga­teur de la Ter­reur, dans une lettre ou­verte et dans nos co­lonnes, car il ju­geait le ré­vo­lu­tion­naire trop « san­gui­naire » à son goût et res­pon­sable de nom­breuses exac­tions sous cette pé­riode de l’his­toire. Mau­rice Mar­tin, pro­fes­seur d’his­toire ho­no­raire qui of­fi­ciait dans le Man­tois, a éga­le­ment ré­agi.

« Ima­gi­nez que, comme an­cien pro­fes­seur d’his­toire, je donne un avis tran­ché sur la meilleure ma­nière de soi­gner la peste ou le cho­lé­ra. Un mé­de­cin se­rait en droit de dire : De quoi se mêle-t-il ce­lui-là ? Cha­cun son mé­tier, es­time-t-il, dans un mail adres­sé à la ré­dac­tion. C’est pour­tant un mé­de­cin de Li­may qui se per­met, sans doute après quelques lec­tures su­per­fi­cielles, de por­ter un ju­ge­ment pé­remp­toire et dé­fi­ni­tif sur

Maxi­mi­lien Ro­bes­pierre. »

Plu­tôt que de de­man­der de ban­nir Ro­bes­pierre du pas de sa porte, il conseille à Jean-Pierre Ri­bat, sur le ton de l’hu­mour, de tout sim­ple­ment chan­ger d’adresse. Il cite d’autres per­son­nages cé­lèbres aux actes contes­tables, fi­gu­rant aus­si sur des plaques de rue, pour mettre en garde le mé­de­cin sur l’en­droit où il s’ins­tal­le­ra.

« Ro­bes­pierre est, qu’on le veuille ou non, un mo­ment de l’his­toire de la France où, confron­tée à l’of­fen­sive de tout ce que l’Eu­rope comp­tait de mo­nar­chies et de nobles émi­grés, il a fal­lu prendre des me­sures éner­giques pour sau­ver la Ré­vo­lu­tion et la Ré­pu­blique », ajoute-t-il.

Mau­rice Mar­tin, pro­fes­seur d’his­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.