12 en­fants par classe en CP

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LE DOSSIER DE LA SEMAINE - Mi­chel Sei­man­do

L’école Mon­taigne de Pois­sy est si­tuée au sein du ré­seau d’édu­ca­tion prio­ri­taire (en REP +). A ce titre, elle entre dans le cadre de la ré­forme qui dé­marre à la ren­trée avec le dé­dou­ble­ment des classes de CP. « Nous avons dû ra­pi­de­ment chan­ger les choses pour être prêts lun­di, ex­plique Georges Ca­lou­dis, le di­rec­teur de l’école. L’an­née der­nière nous avions deux classes de CP de 28 et 25 élèves. Cette an­née nous en au­rons quatre : trois avec 12 élèves et une qua­trième de 13 élèves. »

Se­lon le di­rec­teur de l’école, la dif­fi­cul­té ve­nait du manque d’es­pace. « Il nous fal­lait trou­ver des salles. Je dois rendre hom­mage à la ville de Pois­sy qui a tra­vaillé du­rant l’été pour mettre en place les classes, les re­peindre et chan­ger le mo­bi­lier. Nous n’avons pas cloi­son­né de salles. Nous avons uti­li­sé la salle d’in­for­ma­tique que nous avons trans­for­mée en salle de classe. » Idem pour la salle de ré­édu­ca­tion par le corps. Le di­rec­teur et son équipe ont fait preuve d’ima­gi­na­tion avec la créa­tion d’une autre salle de CP uti­li­sée au­pa­ra­vant pour la for­mule « sou­tien » ap­pe­lé dans le jargon de l’edu­ca­tion na­tio­nale «Plus de maîtres que de classes».

Du cô­té des ins­ti­tu­trices, Vé­ro­nique et Aline sont ra­vies. « Nous al­lons faire plus d’ate­liers avec des syl­labes dé­cou­pées. Le po­ten­tiel est meilleur à 12 ou 13 élèves », ex­plique Vé­ro­nique qui en­seigne de­puis une dou­zaine d’an­nées. Le chan­ge­ment dès cette ren­trée a en­traî­né une mo­di­fi­ca­tion des cours. « Il a fal­lu re­pen­ser la mise en place des ap­pren­tis­sages », rap­pelle Vé­ro­nique.

A ses cô­tés, Aline, qui en est à sa cin­quième an­née, les cours « se­ront plus in­di­vi­dua­li­sés ». « Les élèves vont re­ce­voir une aide per­son­na­li­sée. Le temps de pa­role par en­fant se­ra plus im­por­tant. En classe de CP, l’oral reste très im­por­tant. Avec le ma­té­riel in­for­ma­tique (il pro­vient de la classe in­for­ma­tique re­ti­rée, N.D.L.R.) nous pour­rons tra­vailler en­core mieux sur les mots. » Cette der­nière ajoute : « A 12 élèves, nous al­lons dé­char­ger les maî­tresses de CE1 en ma­tière de dé­co­dage des syl­labes et pou­voir mieux tra­vailler le geste de l’écri­ture. » Se­lon les deux ins­ti­tu­trices, l’en­fant doit sa­voir lire à la fin du cycle. D’ici à Noël, un pre­mier bi­lan sur le dé­dou­ble­ment de la classe CP de­vrait ra­pi­de­ment per­mettre d’éva­luer la nou­velle or­ga­ni­sa­tion.

Le di­rec­teur de l’école Georges Ca­lou­dis avec deux ins­ti­tu­trices Vé­ro­nique et Aline.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.