Un ser­vice qui ne fait que des heu­reux

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE EN PARLE - F.D.

« C’est ter­ri­ble­ment ef­fi­cace ! » En quelques mots, Fran­cis, 65 ans, a ré­su­mé l’avis gé­né­ral des pa­tients sur le ser­vice SOS pre­miers soins. Ac­cueil cha­leu­reux, ra­pi­di­té de la prise en charge, diag­nos­tic qui tombe en quelques mi­nutes, les com­pli­ments pleuvent. « J’avais ren­dez­vous chez mon car­dio­logue et c’est par ha­sard qu’on m’a par­lé de ce ser­vice, ra­conte Fran­cis. Comme ma com­pagne ve­nait de se faire une en­torse, on s’est dit que ça va­lait le coup d’y al­ler. Et ça n’a pas traî­né. Une ra­dio a été ef­fec­tuée im­mé­dia­te­ment, en moins d’une heure le pro­blème était ré­so­lu. C’est évident qu’il y a un gain de temps. Sa­voir que ce type d’offre de soins existe, ça ras­sure. On ne peut qu’adhé­rer et dire bra­vo car c’est vrai­ment une très bonne idée. Ça va for­cé­ment amé­lio­rer la no­to­rié­té de la cli­nique. »

Da­niel, un re­trai­té de 73 ans ha­bi­tant Achères, par­tage le même sen­ti­ment. « J’ai dû dé­mar­cher cinq mé­de­cins gé­né­ra­listes avant d’en trou­ver un, ex­plique-t-il. En par­tant de ce constat, la créa­tion de ce ser­vice est une très bonne idée. C’est à peu près la même chose que dans les mai­sons mé­di­cales. Le per­son­nel est à l’écoute ici, c’est une très bonne cli­nique. Aux ur­gences, ils ont sû­re­ment d’autres choses à faire que de s’oc­cu­per des pe­tits bo­bos. »

« On s’est bien oc­cu­pée de moi, s’en­thou­siasme Ch­ris­tiane, 69 ans, à l’is­sue de sa consul­ta­tion. J’ai dé­cou­vert ce ser­vice par ha­sard et j’ai été sou­la­gée plus ra­pi­de­ment qu’aux ur­gences. Je ne peux en dire que du bien. »

À titre de com­pa­rai­son, La Ruche de Cham­bour­cy comp­ta­bi­lise près de 40 pro­duc­teurs et plus de 1 000 abeilles (ins­crits).

Les dis­tri­bu­tions au­ront lieu le mar­di

« L’idée est de ne pas avoir non plus trop de pro­duc­teurs pour évi­ter une trop forte concur­rence, re­prend Cy­rille Brière. Pour l’ins­tant, à Pois­sy, nous au­rons un ma­raî­cher bio, un ma­raî­cher rai­son­né, un bou­lan­ger-pâ­tis­sier, un

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.