L’as­so­cia­tion de so­li­da­ri­té avec les im­mi­grés cé­lèbre ses 50 ans

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE - Jean-marc Ca­vé

L’as­so­cia­tion de so­li­da­ri­té avec tous les im­mi­grés (As­ti), qui compte une cin­quan­taine d’ad­hé­rents, a su évo­luer avec son temps. L’ap­pren­tis­sage du fran­çais reste mal­gré tout la prin­ci­pale de ses ac­ti­vi­tés.

On vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Ce­lui du bi­don­ville de Car­rières-sur-seine à la fin des an­nées 1960. À l’époque, c’est une forte main-d’oeuvre por­tu­gaise qui y vit, tra­vaillant dans les cham­pi­gnon­nières. C’est dans ce contexte que naît il y a 50 ans l’as­so­cia­tion de so­li­da­ri­té avec tous les im­mi­grés (As­ti). Le but : don­ner des cours de fran­çais, qui se­ront très vite trans­fé­rés à l’église du Ré­veil-ma­tin.

C’est en 1978 que l’as­so­cia­tion in­tègre ses lo­caux ac­tuels, rue des Cent-ar­pents, face à la ré­si­dence des Pe­tits Bois. « La mai­rie a trou­vé un ac­cord avec France Ha­bi­ta­tion pour cet ap­par­te­ment qui est de­ve­nu un lo­cal as­so­cia­tif, ex­plique Phi­lippe Eveillard, pré­sident de L’AS­TI et membre ac­tif de­puis 2004. La proxi­mi­té avec la ré­si­dence des Pe­tits Bois nous a per­mis de nous dé­ve­lop­per. Nous avons ac­cueilli une forte po­pu­la­tion magh­ré­bine, puis un pu­blic fé­mi­nin suite au re­grou­pe­ment fa­mi­lial. »

De­puis une di­zaine d’an­nées, on note une nette di­ver­si­fi­ca­tion des ori­gines. Sur la cin­quan­taine d’ad­hé­rents, on compte vingt na­tio­na­li­tés dif­fé­rentes. Il y a même des ré­fu­giés po­li­tiques. « Nos pu­blics ont considérablement évo­lué, pour­suit Phi­lippe Eveillard. Avant nous avions beau­coup d’anal­pha­bètes par­lant peu le fran­çais. L’im­mi­gra­tion plus ré­cente nous ap­porte des gens plus jeunes, sco­la­ri­sés, par­lant par­fois l’an­glais. Il a fal­lu s’adap­ter. »

« Nous di­ver­si­fions notre ac­ti­vi­té »

Au­jourd’hui, l’as­ti a aug­men­té son offre. Pour une co­ti­sa­tion an­nuelle de 20 €, elle pro­pose éga­le­ment un ate­lier cou­ture mais aus­si des sor­ties cultu­relles ré­gu­lières, pro­fi­tant au pas­sage de la gra­tui­té dans bon nombre de mu­sées fran­ci­liens. « Nous di­ver­si­fions notre ac­ti­vi­té, même si la prin­ci­pale reste le groupe fran­çais-langues étran­gères, pré­cise Phi­lippe Eveillard. Nous fai­sons une for­ma­tion de proxi­mi­té et les gens n’ont pas be­soin de beau­coup se dé­pla­cer. La plu­part viennent deux à trois fois par se­maine. Nous avons plu­sieurs bé­né­voles pré­sents en même temps, ce qui nous per­met de re­ce­voir des groupes de ni­veaux dif­fé­rents. »

L’as­so­cia­tion fê­te­ra ses 50 ans, ce sa­me­di 14 oc­tobre, à par­tir de 16 h, à la salle des fêtes. À cette oc­ca­sion, elle ac­cueille­ra des as­so­cia­tions - dont font par­tie d’an­ciens comme d’ac­tuels élèves - par­ta­geant par­fois ses lo­caux. L’ar­ti­san-chan­teur Na­jib se­ra aus­si de la fête d’an­ni­ver­saire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.