Le Do­maine de la Bru­net­te­rie trans­for­mé en par­king pro­vi­soire

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LA VILLE - Flo­rian Da­cheux

De­puis que la mai­rie d’or­ge­val a dé­ci­dé de pro­cé­der à la dé­mo­li­tion du manoir de la Bru­net­te­rie en août der­nier, le site est de­ve­nu un grand par­king pro­vi­soire. L’ob­jec­tif : com­bler le manque de places de sta­tion­ne­ment lié aux tra­vaux du pro­jet d’ur­ba­ni­sa­tion de la rue Co­lom­bet qui de­vraient du­rer jus­qu’en 2020 et ga­ran­tir une offre de sta­tion­ne­ment aux ha­bi­tués du mar­ché.

Du cô­té des com­mer­çants du centre-ville, les avis sont mi­ti­gés. « Je trouve que ça ne sert à rien, confie une em­ployée du fleu­riste Bam­bou, rue du Ma­ré­chal-foch. Ce par­king, c’est du gâchis alors que c’est un jo­li parc. » Au ta­bac-presse voi­sin, le pa­tron du Vi­king « ne voit pas les gens se ga­rer tout là­haut pour en­suite ve­nir dans le centre. » Place de l’église, la gé­rante de la bou­lan­ge­rie Florent et Lau­rence es­time que « tout ce­la au­rait dû être an­ti­ci­pé avant ».

L’as­so­cia­tion des Amis du Do­maine de la Bru­net­te­rie craint que le pro­vi­soire de­vienne dé­fi­ni­tif. Les membres dé­fendent le pro­jet d’un vé­ri­table parc sur le site de l’an­cien manoir qui s’est for­te­ment dé­gra­dé. « Nous étions fa­vo­rables à la dis­pa­ri­tion du manoir, ex­plique leur pré­sident Georges Barthe. Ce n’était pas un chef-d’oeuvre. La mu­ni­ci­pa­li­té se sert de la Bru­net­te­rie pour dé­pan­ner, ce que nous pou­vons com­prendre. En re­vanche, nous ne sou­hai­tons pas, à l’ave­nir, voir pous­ser un par­king payant. Nous mi­li­tons pour un parc pu­blic. Nous avons dé­po­sé un dos­sier aux Mo­nu­ments His­to­riques pour que ce parc, qui avait été des­si­né par le pay­sa­giste Édouard An­dré, soit re­con­nu d’uti­li­té pu­blique. »

Soi­rée son et lu­mière en juin 2018

Le pro­jet conve­nu avec la mai­rie ne pré­voit pas de par­king per­ma­nent, mais bien un ré­amé­na­ge­ment du parc et la res­tau­ra­tion des bâ­ti­ments his­to­riques res­tants sur la pro­prié­té. Une ter­rasse de­vrait no­tam­ment être amé­na­gée et des ac­ti­vi­tés cultu­relles pro­gram­mées. Se­lon le pré­sident de l’as­so­cia­tion, la dé­pu­tée Flo­rence Gran­jus a été contac­tée à ce su­jet et doit ap­por­ter des ré­ponses dans les pro­chaines se­maines.

L’as­so­cia­tion des Amis du Do­maine de la Bru­net­te­rie a pré­vu d’or­ga­ni­ser une soi­rée son et lu­mière en juin 2018 pour pro­mou­voir la connais­sance et l’étude his­to­rique du site.

Contac­tée, la mai­rie ne sou­haite pas s’ex­pri­mer sur le su­jet.

Le châ­teau de la Bru­net­te­rie a été dé­mo­li en août. Le site est uti­li­sé comme par­king pro­vi­soire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.