Ma­reil-mar­ly. La Ville en­vi­sage de construire une crèche de plus

Le maire, Bri­gitte Mor­vant, a in­di­qué que la com­mune songe à la construc­tion d’une crèche en centre-ville.

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - L’ACTU DU DÉPARTEMENT - S.R.

Les nou­velles construc­tions pro­gram­mées dans les an­nées à ve­nir vont contraindre la com­mune à re­voir à la hausse la ca­pa­ci­té d’ac­cueil de ses in­fra­struc­tures. Le maire, Bri­gitte Mor­vant, a in­di­qué, lors du der­nier conseil mu­ni­ci­pal, au mo­ment des ques­tions di­verses, que l’équipe mu­ni­ci­pale ré­flé­chis­sait à la construc­tion d’une crèche.

L’édile a ré­pon­du à une ques­tion de l’an­cien maire, Jean­ber­nard Bis­son, ac­tuel­le­ment dans l’op­po­si­tion. « Vu le coût com­plet d’un ber­ceau, dont le fi­nan­ce­ment est as­su­ré par la com­mune, la Caisse d’al­lo­ca­tions fa­mi­liales et les pa­rents, pré­voyez-vous la construc­tion d’une crèche compte te­nu de la ré­vi­sion du plan lo­cal d’ur­ba­nisme ? »

Trente ber­ceaux

Bri­gitte Mor­vant a an­non­cé son sou­hait « d’ac­croître l’offre en ma­tière d’équi­pe­ments pu­blics dans le centre-bourg » en « s’ap­puyant sur le ren­for­ce­ment du pla­teau scolaire grâce à la ré­ha­bi­li­ta­tion et l’ex­ten­sion du groupe scolaire les Vio­lettes » et « la créa­tion d’un pôle éco­no­mique dans le bâ­ti­ment de la gare re­con­ver­ti en es­pace de vie grâce à une offre mul­ti­ser­vices et un es­pace de co­wor­king ».

L’édile a plai­dé en fa­veur du « ren­for­ce­ment du ca­rac­tère convi­vial de l’es­pace pu­blic grâce à la ré­fec­tion de la rue de Saint-ger­main et de la place de la mairie ».

Elle a évo­qué la créa­tion d’une crèche de trente ber­ceaux, pré­ci­sant que des ac­qui­si­tions fon­cières ont été ef­fec­tuées, sub­ven­tion­nées par le Dé­par­te­ment, afin de « per­mettre l’im­plan­ta­tion d’un tel équi­pe­ment ».

Le mode de ges­tion de la fu­ture crèche n’est, en re­vanche, pas en­core dé­fi­ni. L’éta­blis­se­ment pour­rait être pla­cé sous le gi­ron mu­ni­ci­pal ou ad­mi­nis­tré par le biais d’une dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic.

Bri­gitte Mor­vant a ajou­té que la Caisse d’al­lo­ca­tions fa­mi­liales va contri­buer au fonc­tion­ne­ment de la crèche. L’édile a te­nu à pré­ci­ser que cette crèche s’ins­crit dans le pro­jet d’amé­na­ge­ment et de dé­ve­lop­pe­ment du­rable (PADD) qui de­vait faire l’ob­jet d’un dé­bat lors d’un pré­cé­dent conseil mu­ni­ci­pal. Mais des élus ont dé­ci­dé de boy­cot­ter les dis­cus­sions es­ti­mant le dé­bat faus­sé, des membres de l’as­sem­blée étant pro­prié­taires de ter­rains sur le ter­ri­toire com­mu­nal.

Bri­gitte Mor­vant a dé­plo­ré la si­tua­tion et in­di­qué qu’au­cun conflit d’in­té­rêts ne peut en­ta­cher le dé­bat sur le PADD en l’ab­sence de « chan­ge­ments d’af­fec­ta­tions de zones ». Se­lon l’édile « au­cun conseiller mu­ni­ci­pal ne peut être qua­li­fié d’élu in­té­res­sé ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.