Le couple Ma­cron adopte Né­mo, un chien d’une SPA des Yve­lines

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - L’ACTU - M.V.

Le der­nier di­manche d’août, en fin de jour­née le pré­sident de la Ré­pu­blique, Emmanuel Ma­cron et Bri­gitte Ma­cron se sont ren­dus dans le re­fuge SPA d’her­me­ray, près de Ram­bouillet, pour adop­ter Ne­mo avant de l’em­me­ner à l’ély­sée.

Di­manche 27 août, vers 19 h 30, le pré­sident de la Ré­pu­blique, Emmanuel Ma­cron et son épouse Bri­gitte, de re­tour de leur ré­si­dence du Tou­quet, se sont ar­rê­tés au re­fuge d’her­me­ray, près de Ram­bouill­let, pour adop­ter un chien.

Une vi­site en toute dis­cré­tion

La pre­mière dame était dé­jà ve­nue dans ce pe­tit vil­lage yve­li­nois le 3 août der­nier, avec ses pe­tits-en­fants, dans le cadre d’un dé­pla­ce­ment pri­vé, pour vi­si­ter l’éta­blis­se­ment. Elle avait fait part de son sou­hait d’adop­ter un chien. Quelques se­maines plus tard, son voeu a donc été exau­cé.

« Je sa­vais que le couple pré­si­den­tiel al­lait re­ve­nir à Her­me­ray », ra­conte le maire, Jean Ou­ba. « Le der­nier di­manche d’août, les ser­vices de sé­cu­ri­té de l’ély­sée m’ont con­tac­té. Ils m’ont dit que j’étais convié au re­fuge mais en toute dis­cré­tion. Je ne pou­vais pas pré­ve­nir d’autres élus. Cette vi­site n’avait rien d’of­fi­cielle. »

At­ten­dus à 19 h, les Ma­cron sont ar­ri­vés à 19 h 45. « Le re­fuge était fer­mé au pu­blic. Le ser­vice de sé­cu­ri­té dans le vil­lage était im­pres­sion­nant mais la vi­site, qui a du­ré 1h30, s’est faite en pe­tit co­mi­té dans une am­biance dé­ten­due et dé­con­trac­tée », pour­suit le pre­mier édile éton­né par « ce couple très simple et très ou­vert qui n’a pas la grosse tête. Il dis­cu­tait avec le per­son­nel du re­fuge comme on dis­cute avec des amis. »

Le choix du couple pré­si­den­tiel s’est fait très ra­pi­de­ment. La SPA, qui avait pris en compte en amont les cri­tères des Ma­cron, leur en ont pré­sen­té deux. Fi­na­le­ment, c’est Né­mo, un la­bra­dor grif­fon âgé d’à peine 2 ans, qui les a conquis. « C’était le plus cra­quant, le pré­sident a bien joué avec lui. Il a aus­si une autre qua­li­té, il est obéis­sant », dé­taille Jean Ou­ba qui n’a pas man­qué une miette de cette ren­contre al­lant jus­qu’à im­mor­ta­li­ser l’ins­tant avec son smart­phone. À l’is­sue de la vi­site, ce jeune chien à l’in­croyable des­tin est par­ti en voi­ture di­rec­tion l’ély­sée avec des jouets et des sacs de nour­ri­ture dans le coffre.

Une pre­mière !

Bap­ti­sé Ne­mo, en ré­fé­rence au ca­pi­taine Ne­mo dans le ro­man de Jules Verne qu’af­fec­tionne Emmanuel Ma­cron, 20 000 lieues sous les mers, ce la­bra­dor était au re­fuge de Cha­mey­rat (en Cor­rèze) de la SPA de­puis dé­cembre 2016. Il avait été re­cueilli par l’as­so­cia­tion à la suite d’un aban­don. La SPA avait trans­fé­ré Ne­mo dans le re­fuge fran­ci­lien d’her­me­ray, quelque temps avant sa ren­contre avec le couple pré­si­den­tiel.

A no­ter que Ne­mo est le pre­mier chien is­su d’un re­fuge de la SPA à être adop­té par un pré­sident en exer­cice. Pour Na­ta­cha Har­ry, pré­si­dente bé­né­vole de la SPA : « L’as­so­cia­tion se ré­jouit de cette adop­tion, il s’agit d’une dé­marche in­édite et gé­né­reuse. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.