Plus dure est la chute

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - FAITS DIVERS - Da. G.

Son pe­tit ma­nège a été stop­pé net le 2 sep­tembre alors qu’il se trou­vait sur un par­king de Voi­sins-le-bre­ton­neux. Lar­bi (20 ans), do­mi­ci­lié à Vi­try (Val-de-marne), écou­lait pour un tiers du can­na­bis dans les Yve­lines, l’es­sonne et le Val-de-marne de­puis dé­but jan­vier.

Ce jour-là, Ma­ha­ma­dou (22 ans) était avec lui. Il ser­vait de chauf­feur à son ami, pri­vé de per­mis de conduire, de­puis trois ou quatre jours. Lar­bi, lui, a ra­con­té à son pro­cès, le 6 sep­tembre, comment il s’ap­pro­vi­sion­nait. « Tous les jours, j’avais ren­dez-vous soit à une pompe à es­sence de Vi­try, soit à proxi­mi­té d’une sor­tie de l’a86, près du centre com­mer­cial Belle Épine (Thiais, 94). » Il re­par­tait avec 600 eu­ros de can­na­bis. Lors­qu’il est en­tré dans ce tra­fic, un té­lé­phone por­table où fi­gu­raient les noms de 60 clients lui avait été éga­le­ment don­né. L’en­quête a per­mis de ré­vé­ler que le dea­ler avait réa­li­sé un to­tal de 186 ventes.

Re­fu­sant de mettre la po­lice sur la piste de son four­nis­seur, Lar­bi a es­ti­mé qu’il se fai­sait « en­vi­ron 60 eu­ros par jour ». « J’avais ar­rê­té, puis re­pris en mai et en­core ar­rê­té cet été. J’avais be­soin d’ar­gent pour sub­ve­nir à mes be­soins. »

In­con­nu de la jus­tice, Lar­bi a souf­flé en en­ten­dant la pro­cu­reure re­qué­rir du sur­sis (mais 1 an quand même) à son en­contre et 5 mois dans les mêmes condi­tions pour Ma­ha­ma­dou. Mais il s’est as­sis, si­dé­ré, lors­qu’il a en­ten­du la juge Pas­cale Hum­bert-mas­sa or­don­ner son pla­ce­ment en dé­ten­tion pour 6 mois (+ 6 mois avec sur­sis). Ma­ha­ma­dou, lui, est re­par­ti libre, les­té de 5 mois avec sur­sis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.