Il met la main aux fesses d’une femme dans le RER

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - FAITS DIVERS - M.S.

Un voya­geur a eu du mal à ex­pli­quer les rai­sons qui l’ont pous­sé à mettre une main aux fesses d’une femme dans le RER A entre Houilles et Pa­ris mais le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Ver­sailles l’a ra­pi­de­ment re­ca­dré la se­maine der­nière.

Le 4 août, un pas­sa­ger dans le RER se met à col­ler une jeune femme qui se tient de­bout. Elle se dé­place mais son voi­sin trop col­lant la suit. Elle sent alors une main sur ses fesses puis des ca­resses qu’elle tente de re­pous­ser. Trop, c’est trop. Elle dé­pose plainte dès qu’elle des­cend. Les ca­mé­ras de vi­déo­sur­veillance dans le train vont per­mettre d’iden­ti­fier son agres­seur.

L’homme pla­cé en garde à vue ha­bite Houilles de­puis seize ans. Il dé­pose son té­lé­phone por­table sur le­quel se trouvent plu­sieurs pho­tos de femmes dé­vê­tues et un en­fant si­tué au Pa­kis­tan tout nu. L’homme in­trigue les po­li­ciers et la jus­tice : il se­ra fi­na­le­ment ju­gé non seule­ment pour agres­sions sexuelles mais éga­le­ment pour dé­ten­tion d’images pé­do­por­no­gra­phiques.

Jeu­di 7 sep­tembre, il a ad­mis qu’il avait honte et a ex­pli­qué vou­loirs se faire soi­gner. En re­vanche pour la pho­to de l’en­fant nu, il a ex­pli­qué qu’il n’y avait au­cun mal et que cette pho­to avait été en­voyée par des amis pa­kis­ta­nais. « Au Pa­kis­tan, avec la pé­riode des mous­sons, les en­fants sont sou­vent nus sous la pluie en train de se la­ver. Il n’y a rien de mal »,a ten­té d’ex­pli­quer son avo­cate. Les juges n’ont pas été convain­cus. Ils ont condam­né le pas­sa­ger aux mains ba­la­deuses à 8 mois de pri­son dont 4 ferme avec un pla­ce­ment sous man­dat de dé­pôt. Il se­ra ins­crit au fi­chier des agres­seurs sexuels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.