Les se­crets de la de­meure d’alexandre Du­mas au Port-mar­ly

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LE COURRIER DES LOISIRS -

Sa­me­di 16 et di­manche 17 sep­tembre, de 10 h à 17 h, le pu­blic pour­ra pro­fi­ter d’une ou­ver­ture du parc et du châ­teau d’alexandre Du­mas au Port-mar­ly.

Un co­mé­dien en cos­tume se­ra pré­sent à par­tir de 14 h. Ce der­nier in­ter­vien­dra de fa­çon im­promp­tue au­près des vi­si­teurs afin de conter quelques anec­dotes liées à la vie d’alexandre Du­mas, sa ma­nière de tra­vailler, l’at­mo­sphère qui ré­gnait à Monte-cris­to lorsque l’écri­vain l’ha­bi­tait… Ces jour­nées se­ront l’oc­ca­sion de par­tir à la dé­cou­verte de cette de­meure, aux fa­çades en­tiè­re­ment sculp­tées, créée pour Alexandre Du­mas ain­si que de son parc ro­man­tique amé­na­gé à l’an­glaise avec grottes, ro­cailles et bas­sins. L’his­toire, la na­ture et l’âme de l’écri­vain sont om­ni­pré­sentes : mo­tifs flo­raux, anges, ins­tru­ments de mu­sique et armes cô­toient di­vers ani­maux étranges. Au-des­sus de chaque fe­nêtre du rez-de-chaus­sée, Alexandre Du­mas a fait pla­cer un por­trait d’écri­vain dra­ma­tique de toutes les époques. À la place d’hon­neur, au­des­sus de la porte d’en­trée, Alexandre Du­mas lui-même semble ac­cueillir ses hôtes. Sur le fron­ton s’étalent les armes de ses an­cêtres ain­si que sa de­vise per­son­nelle « J’aime qui m’aime ». Une ex­po­si­tion des oeuvres de l’ar­tiste d’art contem­po­rain re­çu en 2017 est éga­le­ment pré­sen­tée dans le parc comme au deuxième étage de la de­meure.

Le site pro­pose un ta­rif unique ex­cep­tion­nel de 4 € et rap­pel que le châ­teau de Monte-cris­to n’est pas un mo­nu­ment ap­par­te­nant à l’état et ne bé­né­fi­cie pas de sub­ven­tions de fonc­tion­ne­ment. Il lui est donc im­pos­sible de per­mettre la gra­tui­té d’en­trée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.