L’hom­mage des ano­nymes

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - L’ACTU - M.V.

Sur les ré­seaux so­ciaux, les Sud-yve­li­nois ont été nom­breux à faire part de leur émo­tion à l’an­nonce du dé­cès de Jean Ro­che­fort. « Un grand mon­sieur »,« un bon ac­teur », que beau­coup ont aper­çu à Auf­far­gis, Rai­zeux et Gros­rouvre mais aus­si à Poi­gny­la-fo­rêt, Le Per­ray-en-yve­lines, au­tant de vil­lages où l’ac­teur, pas­sion­né d’équi­ta­tion, a vé­cu et/où il pos­sé­dait des che­vaux. Do­mi­nique ra­conte : « Je l’ai souvent ren­con­tré sur les ter­rains de concours, il était très sym­pa, très abor­dable et avait un vé­ri­table amour des che­vaux ! »

Et cha­cun d’y al­ler de sa pe­tite anec­dote : « Je l’ai croi­sé très souvent à Ram­bouillet », confie Syl­viane sur Fa­ce­book. « Il fai­sait ses courses en centre-ville et au Mo­no­prix », ajoute Syl. Pour Ju­lie, Jean Ro­che­fort est « Un prince. Il y a de ça 12 ans, j’ai failli l’écra­ser avec ma voi­ture à Ram­bouillet. Il al­lait cher­cher son pain, il tra­ver­sait sans re­gar­der. J’ai frei­né sec.. je reste bouche bée qui de­vant moi ! Jean Ro­che­fort il m’a sou­ri !.. Je peux vous dire je ne suis pas près d’ou­blier, un aus­si beau sou­rire que pour moi. » A Auf­far­gis, Marc se sou­vient : « Sa fille était dans la même classe que la mienne, j’ai cô­toyé Jean Ro­che­fort aux sor­ties d’écoles et sur­tout aux fêtes de fin d’an­née. Je suis aus­si al­lé chez lui pour les an­ni­ver­saires, il avait des écu­ries dans son châ­teau d’auf­far­gis. »

Au Per­ray-en-yve­lines, Cau­sette l’a croi­sé dans une bou­lan­ge­rie au Per­ray-en-yve­lines quand elle était pe­tite. « Il m’avait dit que j’avais un très jo­li pré­nom. Un grand Mon­sieur !!! » Au Per­ray tou­jours, les frères ju­meaux, Sté­phane et Cy­ril Re­gourd, aux ma­nettes du res­tau­rant Le Fo­rêt d’éme­raude, sont émus. « Ce­la fai­sait quatre ans qu’il ne vi­vait plus dans le sec­teur mais il a long­temps été un ha­bi­tué », se re­mé­more Sté­phane. Des pho­tos de Jean Ro­che­fort sont af­fi­chées sur un mur du res­tau­rant. « Quand on avait sept ans, on avait tour­né dans un film avec lui à Pa­ris. Lors­qu’on l’a vu dé­bar­qué dans notre éta­blis­se­ment, on lui a ra­con­té notre anec­dote. Nous avons des pho­tos de tour­nage dé­di­ca­cées. Le monde du ci­né­ma perd une per­sonne avec beau­coup de ta­lent. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.