Le chien mor­deur sème la pa­nique

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - FAITS DIVERS - F. D.

Un chien, pouvant être un croi­se­ment avec un pit­bull, a se­mé la pa­nique sur l’ave­nue des Étangs, à La Celle-saint­cloud. Le mer­cre­di 4 oc­tobre der­nier, vers 12 h 45, deux ado­les­cents de 12 ans se pré­sentent à la porte de l’ap­par­te­ment d’un co­pain. Le chien se trou­vant à l’in­té­rieur s’échappe et mord l’un des gar­çons au bras. Aler­tées par les cris, deux voi­sines sortent sur le pa­lier. Elles sont éga­le­ment mor­dues.

Af­fo­lé, l’animal prend la fuite. Face à son at­ti­tude, dix per­sonnes pré­fèrent se ré­fu­gier dans le col­lège Vic­tor-hu­go, si­tué à proxi­mi­té. Le chien est fi­na­le­ment en­fer­mé par des pas­sants dans un lo­cal à pou­belles. Il y est res­té jus­qu’à l’ar­ri­vée de la four­rière.

La bête n’a pas été res­ti­tuée à son pro­prié­taire tout de suite. Les ser­vices vé­té­ri­naires doivent s’as­su­rer qu’elle n’a pas la rage et que son com­por­te­ment n’est pas dan­ge­reux pour l’homme.

Un jeune de 12 ans et une voi­sine bles­sés

L’ado­les­cent sé­rieu­se­ment bles­sé à un bras et l’une des voi­sines ont été trans­por­tés à l’hô­pi­tal Mi­gnot du Ches­nay. Cette der­nière a re­çu des soins plus in­ten­sifs au mol­let, au bras et aux doigts.

Une ques­tion reste en sus­pens pour le mo­ment. Le chien au­rait pu su­bir des tirs de pis­to­let à billes. Reste à sa­voir si l’in­for­ma­tion est vé­ri­dique. Et dans ce cas-là, qui a ti­ré et à quel mo­ment ? Avant ou après les mor­sures ? La po­lice a été char­gée de ré­pondre à ces in­ter­ro­ga­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.