To­ny Yo­ka et Elie Kon­ki boxent en­semble au Zé­nith

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - SPORTS - Ba­sile Re­go­li

C’est LE ga­la de boxe de ce dé­but d’au­tomne ! Quel­que­suns des meilleurs pu­gi­listes fran­çais boxe­ront sa­me­di au Zé­nith de Pa­ris lors d’une réunion qui de­vrait se te­nir à gui­chets fer­més. Et pour cause, To­ny Yo­ka, cham­pion olym­pique à Rio, est au pro­gramme de cette soi­rée. L’an­cien ga­min de Chan­te­louples-vignes ne se­ra pas le seul re­pré­sen­tant du dé­par­te­ment à l’af­fiche. Son ami Elie Kon­ki et Ah­med El Mou­saoui (26 vic­toires, 3 dé­faites et 1 nul) se­ront aus­si de la par­tie.

Une belle oc­ca­sion de pro­mou­voir « la boxe yve­li­noise qui n’est pas as­sez souvent mise en lu­mière » se­lon Ali Hal­lab, ori­gi­naire de Mantes, qui a par­ti­ci­pé deux fois aux Jeux olym­piques (2004 et 2008) au cours de sa car­rière. « Il va y avoir une très belle am­biance, ajoute ce­lui qui se­ra présent en tant que coach d’elie Kon­ki. La star de cette soi­rée, c’est To­ny. Mais il n’a pas ou­blié ses amis. Il veut ti­rer tout le monde avec lui. J’aime beau­coup. »

Si cer­tains à sa place au­raient pu dé­ci­der de la jouer so­lo, To­ny Yo­ka, lui, se com­porte en ef­fet en sei­gneur. Le Chan­te­lou­vais veut faire pro­fi­ter ses op­por­tu­ni­tés de ga­la à ses plus fi­dèles ca­ma­rades de la ’’Team So­lide’’ pour qu’eux aus­si at­teignent leurs nou­veaux ob­jec­tifs. « Il a tou­jours eu cette phi­lo­so­phie de par­tage. L’aide qu’il ap­porte à Elie, c’est tout à son hon­neur. » Sa­me­di, Elie Kon­ki, 25 ans, lan­ce­ra sa car­rière chez les pro­fes­sion­nels avec un pre­mier com­bat contre San­tia­go San Eu­se­bio.

« Il au­rait dû com­men­cer lors du pre­mier ga­la de To­ny au mois de juin mais il s’est bles­sé au ten­don d’achille, ex­plique Ali Hal­lab. On sait de­puis mi-août qu’il boxe­ra le 14 oc­tobre. Une grosse par­tie de la pré­pa­ra­tion s’est faite à Pois­sy et aux Mu­reaux. Là, il est en pleine forme. » L’am­bi­tion af­fi­chée pour les deux pro­chaines an­nées est de réus­sir à conqué­rir une cein­ture de cham­pion de France chez les poids mouches. « On va y al­ler étape par étape », pré­vient son coach.

La boxe yve­li­noise à l’hon­neur « Lui lais­ser le temps de s’en­dur­cir »

To­ny Yo­ka rêve, lui, dé­jà de cein­ture mon­diale. Pour son deuxième com­bat chez les pros, à 25 ans, il af­fron­te­ra l’amé­ri­cain Jo­na­than Rice (7 vic­toires, 1 nul, 2 dé­faites). Un ad­ver­saire qui semble d’un ca­libre su­pé­rieur à Tra­vis Clark. En juin der­nier, le mé­daillé d’or à Rio n’avait eu be­soin que deux rounds pour l’em­por­ter face à cet Amé­ri­cain. « Je trouve qu’il s’en sort bien par rap­port à tout l’en­goue­ment mé­dia­tique qu’il y a au­tour de lui, lâche Ali Hal­lab. Il faut lui lais­ser le temps de s’en­dur­cir. On ne passe pas comme ça de la boxe ama­teur à la boxe pro. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.