L’âme du fla­men­co au théâtre de Saint-ger­main-en-laye

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LE COURRIER DES LOISIRS -

Après avoir mis en mu­sique les grands poètes es­pa­gnols tels que San Juan de la Cruz ou Fe­de­ri­co Carcía Lor­ca et les la­ti­no-amé­ri­cains Pa­blo Ne­ru­da, Fernán­dez Mo­re­no ou Jorge Luis Borges, Vi­cente Pra­dal s’in­té­resse aux poèmes sin­gu­liers du Ro­man­ce­ro es­pa­gnol.

Il met en scène et en mu­sique cette scène de bon­heur or­di­naire sur fond de Ro­mances, ces poèmes du XVE siècle qui ponc­tuent les réunions fes­tives de tous les Es­pa­gnols. Il confie à une troupe de ba­la­dins le pri­vi­lège de por­ter ces his­toires po­pu­laires qui parlent du quo­ti­dien : la vie, la mort, la li­ber­té, la condi­tion des femmes, les amours im­pos­sibles ou les filles mal ma­riées… On y re­trouve l’âme du fla­men­co par­ta­gée entre souf­france et flam­boyance, sa flamme et la vir­tuo­si­té de ceux qui l’en­tre­tiennent.

Quatre mu­si­ciens jouent ici de cinq ins­tru­ments, quatre chan­teurs convain­cus, une dan­seuse fé­line et un jon­gleur in­at­ten­du ri­va­lisent d’ex­cel­lence pour mettre le feu à la scène.

Vi­cente Pra­dal est un chan­teur, gui­ta­riste, com­po­si­teur in­ter­prète. D’ori­gine es­pa­gnole, Il a fon­dé en 2009 le fes­ti­val Tou­louse l’es­pa­gnole ras­sem­blant des ar­tistes es­pa­gnols ou is­sus de l’émi­gra­tion. Une ma­nière in­tel­li­gente d’en­tre­te­nir la mé­moire des ré­pu­bli­cains es­pa­gnols. En 2015, Il crée un spec­tacle mu­si­cal Del fla­men­co a Lor­ca la même an­née que Me­dia­noche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.