La dé­pu­tée Yaël Braun-pi­vet a inau­gu­ré sa per­ma­nence

Le Courrier des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye) - - LA VILLE EN PARLE - S.R.

La nou­velle dé­pu­tée de la 5e cir­cons­crip­tion Yaël Braun-pi­vet a inau­gu­ré sa per­ma­nence dans le centre du Vé­si­net. L’élue en­cou­rage la po­pu­la­tion à ve­nir la ren­con­trer et lui faire part de ses « dif­fi­cul­tés ».

« Il y a an j’al­lais ou­vrir le pre­mier centre des Restos du coeur à Sar­trou­ville. J’étais dans un stress in­ouï car je ne sa­vais pas com­ment ce­la al­lait se pas­ser… Je n’au­rais ja­mais pu ima­gi­ner un quart de se­conde que ce soir je se­rais en train d’inau­gu­rer ma per­ma­nence comme dé­pu­tée ! » Dans une am­biance fes­tive, Yaël Braun-pi­vet a dé­voi­lé les lo­caux si­tués au coeur du Vé­si­net, au 17, rue Au­ber, à quelques en­ca­blures de l’église Sainte-mar­gue­rite. En pré­sence du maire de la ville, Ber­nard Grou­ch­ko, du di­rec­teur du théâtre, Em­ma­nuel Plas­sard, la toute nou­velle élue, qui a bat­tu en juin der­nier le mé­dia­tique dé­pu­té sor­tant et maire de Mai­sons-laf­fitte, Jacques Myard, a te­nu à re­mer­cier ses nom­breux sou­tiens par­mi les­quels son ma­ri et ses en­fants.

L’an­cienne avo­cate s’est sou­ve­nue « avoir beau­coup tra­vaillé pour cette cam­pagne ».

L’élue a sou­hai­té rendre hom­mage à « ceux qui ont veillé avec elle, trac­té, ex­pli­qué sa stra­té­gie, pas­sé des nuits à col­ler des af­fiches ! » La dé­pu­tée a confié avoir vé­cu « cinq se­maines ex­tra­or­di­naires ». « De­puis mon élec­tion je tra­vaille avec deux col­la­bo­ra­teurs qui avaient par­ti­ci­pé à la cam­pagne, Va­lé­rie et Tanguy. Ils sont res­tés avec moi afin de m’ai­der et faire le lien avec la po­pu­la­tion de la cir­cons­crip­tion. Ils tra­vaille­ront quo­ti­dien­ne­ment dans cette per­ma­nence. »

Mo­ments es­sen­tiels

Yaël Braun-pi­vet est de­ve­nue la pré­si­dente de la Com­mis­sion des lois à l’as­sem­blée na­tio­nale. « Ces fonc­tions émi­nentes ne m’em­pêchent pas d’être sur le ter­rain de la cir­cons­crip­tion. C’est im­por­tant pour moi de ren­con­trer les ci­toyens, les ha­bi­tants qui sou­haitent me voir. Ce ma­tin, j’étais en­core dans une école pri­maire à Sar­trou­ville afin de dis­cu­ter avec les en­fants de l’as­sem­blée na­tio­nale et leur ex­pli­quer le rôle d’une dé­pu­tée. Ce sont des mo­ments es­sen­tiels », a ex­pli­qué la mère de fa­mille.

La dé­pu­tée se­ra tous les ven­dre­dis dans sa per­ma­nence dont les pa­rois vi­trées donnent di­rec­te­ment sur le trot­toir. « Vous avez pu voir que nous dis­po­sons d’une belle per­ma­nence qui est la vôtre. N’hé­si­tez pas à ve­nir nous voir. Nous pour­rons ain­si échan­ger. » Yaël Braun-pi­vet a éga­le­ment en­cou­ra­gé les per­sonnes pré­sentes à « faire re­mon­ter du ter­rain les dif­fi­cul­tés à pro­pos des­quelles elle a be­soin d’être aler­tée ».

Porte-pa­role

« On se de­mande par­fois ce que fait la dé­pu­tée d’une cir­cons­crip­tion. Et bien je suis votre porte-pa­role à l’as­sem­blé na­tio­nale. Je suis votre porte-voix et j’ai de la chance car au­jourd’hui ma voix porte as­sez bien ! Donc il faut en pro­fi­ter afin que je puisse trans­mettre vos re­ven­di­ca­tions ! » Yaël Braun-pi­vet a confié en­fin que son nou­veau poste a « bou­le­ver­sé sa vie ». « Je tra­vaille vingt heures par jour mais c’est pal­pi­tant. Je ne peux le dire qu’à vous mais j’ai l’im­pres­sion d’avoir ga­gné au lo­to tous les jours ! Pour­vu que ce­la dure ! »

Yaël Braun-pi­vet, ici en­tou­rée de ses col­la­bo­ra­teurs, a été rap­por­teur à l’as­sem­blée na­tio­nale du texte de loi pour la confiance dans la vie po­li­tique (an­cien­ne­ment loi de mo­ra­li­sa­tion de la vie po­li­tique).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.