Un sé­na­teur dé­panne un cham­pion

Lais­sac (Avey­ron) – Le 16 juillet, pour la pre­mière fois de son his­toire, la ci­té avey­ron­naise ac­cueillait le Tour.

Le Cycle - - Régions - F.M.

La vi­site du Tour de France en Oc­ci­ta­nie est ha­bi­tuelle. En re­vanche, même si Ro­dez semble de­puis quelques an­nées avoir ses fa­veurs, le pas­sage de la Grande Boucle en Avey­ron est bien moins fré­quent. Mais cette année, les 14e et 15e étapes ont tra­ver­sé le dé­par­te­ment du sud-ouest au nord-est, ral­liant d’abord Bla­gnac à Ro­dez, puis le len­de­main Lais­sac au Puy-en-Ve­lay. Cette in­cur­sion en terre rouer­gate n’est pas le fruit du ha­sard ! Certes, les routes et les pay­sages avey­ron­nais offrent un mer­veilleux ter­rain de jeu aux cy­clistes. Mais il est aus­si des hommes qui savent pous­ser à la roue, le mo­ment ve­nu. Ch­ris­tian Teys­sèdre, le maire de Ro­dez, et Pierre Boyer, grand or­ga­ni­sa­teur du Roc lais­sa­gais, en sont de vi­brants exemples. Et ils ne sont pas les seuls ! Le sé­na­teur Jean-Claude Luche, conseiller dé­par­te­men­tal du can­ton Lot et Causses, a su être pré­sent au­près de Ch­ris­tian Prud­homme à l’heure des choix stra­té­giques. Et Fran­çoisXa­vier Blanc, di­rec­teur de la marque Ma­vic et ori­gi­naire de Saint-Ge­niez-d’Olt et d’Au­brac, cy­clo­spor­tif d’ex­cellent ni­veau, a fait dé­cou­vrir les in­édites côtes de Naves et de Vieu­rals à Thier­ry Gou­ve­nou, res­pon­sable des par­cours chez ASO. Ce n’est d’ailleurs pas un ha­sard si le sé­na­teur s’est re­trou­vé dans la voi­ture du di­rec­teur au dé­part de la 15e étape à Lais­sac ! Les deux com­pa­triotes ne sa­vaient pas en­core qu’ils ra­vi­taille­raient War­ren Bar­guil et Da­mia­no Ca­ru­so au som­met de la côte de Naves. Et en­core moins qu’ils dé­pan­ne­raient Mi­chał Kwiat­kows­ki. À quelques ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée au Puy, ce der­nier ve­nait de don­ner sa roue à son lea­der Ch­ris Froome, le sau­vant d’une perte de temps qui au­rait pu être ir­ré­mé­diable. Le cham­pion du monde 2014 ignore pro­ba­ble­ment qu’il a été dé­pan­né par un sé­na­teur, et le sé­na­teur ne se dou­tait sû­re­ment pas qu’il don­ne­rait une roue à un cham­pion du monde ! Tou­jours est-il que ce­lui-ci re­par­tit aus­si­tôt à un train qui n’avait rien de sé­na­to­rial !

Jean-Claude Luche et Fran­çois-Xa­vier Blanc au dé­part de la 15e étape à Lais­sac.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.