Un pé­riple cy­cliste in­ter­na­tio­nal in­édit

Au­rillac (Can­tal) – D’abord en Nou­velle-Zé­lande, et de­puis la Thaï­lande en pas­sant par la Chine et la Rus­sie, An­na­belle Gon­thier a par­cou­ru des mil­liers de ki­lo­mètres à bi­cy­clette pour as­sou­vir sa soif de dé­cou­verte et de li­ber­té.

Le Cycle - - Régions -

Le vé­lo peut être uti­li­sé en com­pé­ti­tion ou comme simple moyen de lo­co­mo­tion. Ins­pi­rée par ce sport grâce à son père Mi­chel et son oncle Lu­cien, an­ciens cou­reurs au­ver­gnats re­con­nus, An­na­belle a choi­si le cy­clo­tou­risme. La jeune can­ta­lienne pré­cise,

. Équi­pée d’un vé­lo VSF Fahr­rad­mau­kak­tur ro­buste et po­ly­va­lent, la jeune spor­tive avait fait un pre­mier test sur un pé­riple cy­cliste français. L’es­sai étant sa­tis­fai­sant, An­na­belle part en Nou­velle-Zé­lande de sep­tembre 2016 en avril 2017. Dans ce pays ré­pu­té pour ses grands es­paces splen­dides, entre pe­tits bou­lots et ex­plo­ra­tion des deux îles, elle par­court 5 500 km. Puis, elle choi­sit de s’en­vo­ler pour la Thaï­lande, avec l’idée d’es­sayer de ren­trer en France sans re­prendre l’avion. L’iti­né­raire s’est fait au fur et à me­sure, en fonc­tion des ren­contres, du cli­mat, des pos­si­bi­li­tés de vi­sa dans chaque pays. De Bang­kok, elle file à vé­lo en sui­vant le Mé­kong par le Cam­bodge jus­qu’à la Chine. Puis elle passe par le lac Baï­kal en Rus­sie. Comme elle est li­mi­tée par le temps, elle uti­lise par mo­ments les trans­ports en com­mun. Mais de­puis l’Eu­rope de l’Est, elle tra­verse l’Es­to­nie, la Let­to­nie, la Li­tua­nie, puis de Prague, elle re­joint Mu­nich en pé­da­lant. De ce pé­riple, elle re­tient

. Par­tir à vé­lo avec l’équi­valent de sa mai­son pen­dant un an est donc pos­sible, il faut être bien préparé et mo­ti­vé, une jeune can­ta­lienne dé­ter­mi­née l’a dé­mon­tré.

R.D.

Plus de 12 000 km à vé­lo pour al­ler à la dé­cou­verte d’autres cultures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.