GRIM PEUR

De la ré­ac­ti­vi­té pour les cols

Le Cycle - - Dossier -

On re­garde les som­mets et on se dit que pour les at­teindre, il va fal­loir un mon­tage très lé­ger. Mais comme on bute sur les 6,8 kg de la norme, il faut bien trou­ver autre chose pour être ef­fi­cace en mon­tagne. As­tuces de grim­peur.

Le grim­peur dis­pose d’un rap­port poids-puis­sance très éle­vé qui lui per­met des ac­cé­lé­ra­tions ful­gu­rantes sur la pente. Avan­tage pour lui, il est aus­si as­sez lé­ger, ce qui lui per­met d’oser des mon­tages moins « bri­dés » que ceux des hommes de la plaine. Comme son poids est moindre, sa puis­sance est plus li­mi­tée, de l’ordre de 420 W quand même, mais son rap­port poids-puis­sance de­meure très éle­vé. Le ba­rou­deur-pun­cheur est gé­né­ra­le­ment lui aus­si as­sez lé­ger, mais avec de plus grosses cuisses. L’im­por­tant est pour ces deux ca­té­go­ries de cou­reurs d’avoir un ma­té­riel très ré­ac­tif.

LES ROUES On est gé­né­ra­le­ment sur de la jante de 40 mm, voire en des­sous en mon­tagne. Le but étant de dis­po­ser d’une roue à la fois vive, très ri­gide, aé­ro­dy­na­mique et peu sen­sible au vent la­té­ral. Car ce phé­no­mène n’a pas la même in­ci­dence sur un...

Le pla­teau « ovale », ou pa­ta­toïde, fa­ci­lite le pas­sage du point mort et per­met éven­tuel­le­ment de mou­li­ner plus vite mais avec un plus pe­tit bra­quet. Froome uti­lise un 52-38 qui ne l’a pas em­pê­ché de ga­gner quatre Tours de France. LE CADRE Il le faut...

Avec la pente, la ré­sis­tance au rou­le­ment re­prend ses droits. On tra­vaille donc beau­coup sur la flui­di­té de la trans­mis­sion. Les rou­le­ments en cé­ra­mique peuvent se re­trou­ver sur le jeu de pé­da­lier, les ga­lets de dé­railleurs, les moyeux, mais éga­le­ment...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.