1937-2017 : les sou­bre­sauts de l’his­toire

Le Fana de l'Aviation - - Air France Sur L’atlantique -

À la mo­bi­li­sa­tion, Air France doit se sé­pa­rer d’une bonne par­tie de son parc ré­qui­si­tion­né par les ar­mées. À l’ar­mis­tice, pla­cée sous tu­telle de l’État fran­çais, la com­pa­gnie prend le contrôle d’Air Bleu, d’Air Afrique, d’Air France Trans­at­lan­tique et se voit as­si­gner la mis­sion de gé­rer les lignes pos­tales et un ser­vice aé­rien au pro­fi t du gou­ver­ne­ment. Con­di­tion­nées aux au­to­ri­sa­tions al­le­mandes, des liai­sons épi­so­diques re­prennent vers l’In­do­chine, Ma­da­gas­car, Dji­bou­ti et les co­lo­nies afri­caines res­tées fi dèles à Vi­chy. Sou­vent pé­rilleuses et in­cer­taines, elles sont le théâtre d’au­tant de drames que d’ex­ploits tech­niques et hu­mains. Suite à l’in­va­sion de la zone “libre”, la com­pa­gnie est dis­soute le 30 juin 1943. Les Al­le­mands sont en Pro­vence. Consé­quences que nul n’au­rait pu pré­voir en 1937, les re­la­tions nouées avec la Luf­than­sa avant- guerre per­mettent, en cer­taines oc­ca­sions, d’at­té­nuer les exac­tions des forces d’Oc­cu­pa­tion. Le 26 juin 1945, Air France re­naît de ses cendres. Na­tio­na­li­sée, elle de­vient pro­prié­té de l’État. Le 1er juillet 1946, la liaison Pa­ris- New York est, comme l’avait pré­dit Paul Co­dos en 1937, inau­gu­rée par un “avion ter­restre”, le Dou­glas DC- 4, ver­sion qua­dri­mo­teur du DC- 3 pour l’ac­qui­si­tion du­quel il s’était tant bat­tu ! De­puis juillet 2003, Air France est re­de­ve­nue une so­cié­té pri­vée dans la­quelle l’État fran­çais dis­pose d’une so­lide par­ti­ci­pa­tion ( 17,6 %) au sein de la hol­ding Air France- KLM. Si­tuée dans le groupe des cinq plus grandes com­pa­gnies mon­diales, Air France- KLM dis­pose en 2017 de 530 avions, dont 170 long- cour­riers, qui des­servent 328 des­ti­na­tions dans 118 pays et trans­portent chaque an­née plus de 93 mil­lions de pas­sa­gers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.