CAR­NET DE VOYAGE

Le Figaro Magazine - - Au Commencement Et Ait L'armenie -

UTILE

Pas be­soin de vi­sa pour les dé­ten­teurs d’un pas­se­port fran­çais pour un sé­jour in­fé­rieur à

90 jours. Au­cune ré­gle­men­ta­tion sa­ni­taire par­ti­cu­lière. Mon­naie : le dram ar­mé­nien

(1€ = en­vi­ron 550 AMD).

Les meilleures pé­riodes pour se rendre au « pays de pierre » : mai-juin et sep­tembre-oc­tobre, avant et après les grandes cha­leurs es­ti­vales. Les soi­rées peuvent être fraîches en mon­tagne.

Y AL­LER

Avec Air France (36.54 ; www.air­france.fr) : 3 vols di­rects Pa­ris-Ere­van par se­maine entre mai et fin sep­tembre (lun­di, jeu­di et sa­me­di, à par­tir de 499 € A/R en classe Eco­no­mique).

OR­GA­NI­SER SON VOYAGE

Avec Asia (0.825.897.602 ; www.asia.fr et in­fo@asia.fr).

Ce spé­cia­liste du voyage sur me­sure dans toute l’Asie pro­pose un cir­cuit pri­vé in­di­vi­duel bap­ti­sé « Sainte Ar­mé­nie », en voi­ture avec chauf­feur an­glo­phone (sup­plé­ment pour guide ac­com­pa­gna­teur fran­co­phone). Le cir­cuit de 9 jours/8 nuits part

de la ca­pi­tale, Ere­van, et rayonne du sud-est (Go­ris, Ta­tèv) à l’ouest (Gar­ni, Ge­ghard), en pas­sant par le lac Se­van, la pit­to­resque pe­tite ville de Di­lid­jan et les plus beaux sites re­li­gieux du nord du pays (Dzo­ra­guet, Sa­na­hin, Hagh­bat) : à par­tir de 2 461 €, vols com­pris, de­mi-pen­sion, chambre double. Dé­part le sa­me­di, ce qui per­met d’as­sis­ter le di­manche ma­tin à la li­tur­gie dans la ca­thé­drale du « Va­ti­can ar­mé­nien », à Etch­miad­zine. Cir­cuit si­mi­laire en groupe (maxi­mum 18 per­sonnes) : « Une Ar­mé­nie in­ti­miste », à par­tir de 1 690 €.

NOTRE SÉ­LEC­TION D’HÔ­TELS

A Ere­van, Tu­fen­kian His­to­ric Ye­re­van )(00.374.60.501.030 ; www.spyur.am/tu­fen­kian­ho­tel). Si­tué de­vant le Ver­nis­saj et son mar­ché aux puces, cet hô­tel calme et de bon stan­ding est do­té de 85 chambres im­pec­cables (à par­tir de 120 € la nuit).

A deux pas de la place cen­trale de la Ré­pu­blique, le Royal Tu­lip !

(00.374.10.591.600) a été ré­cem­ment ré­no­vé et ce­la se voit et se sent. Avec son lob­by vi­vant jour et nuit, son as­cen­seur à ciel ou­vert et sa ter­rasse ex­té­rieure, ce 5 étoiles vous a des airs de pa­lace stam­bou­liote de la Belle Epoque. Deux pis­cines dont une in­té­rieure, un spa (bains de va­peur turcs mé­mo­rables), un res­tau­rant (le Ros­si­ni, d’ex­cel­lente fac­ture). Entre 99 et 199 € la nuit en chambre double stan­dard. A Dzo­ra­guet, le dé­li­cieux Tu­fen­kian Avan Dzo­ra­guet /

(00.374.41.110.007) s’étend au pied des mon­tagnes et au bord d’un tor­rent aus­si sau­vage que l’en­vi­ron­ne­ment. Chambres tra­di­tion­nelles dé­co­rées avec goût. Ter­rasses ex­té­rieures ap­pré­ciables. Belles pro­me­nades à proxi­mi­té. A par­tir de 95 € la nuit.

NOS BONNES TABLES

A Ere­van, les res­tau­rants de cui­sine lo­cale – grillades, sa­lades avec herbes aro­ma­tiques, riz, fro­mage, pain tra­di­tion­nel (la­vash) et fruits frais – sont lé­gion et abor­dables (en moyenne, 8 à 10 € l’en­trée,

15 à 20 € le plat prin­ci­pal, co­pieux). Nos deux fa­vo­ris : le Da­lan

Art Gallery Res­tau­rant &

(12, rue Abo­vian), ados­sé à une ga­le­rie d’art si­tuée dans une rue pit­to­resque et ani­mée de la ville près de la place de la Ré­pu­blique, et le Dol­ma­ma (10, rue Pou­ch­kine), dont la cui­sine raf­fi­née et très tra­vaillée (comp­ter plu­tôt 40 € par per­sonne) a dé­jà at­ti­ré les plus grands de ce monde (ar­tistes, chefs d’Etat, spor­tifs cé­lèbres, etc.). Dans tout le pays, on trouve des tables plus mo­destes mais bi­gre­ment ac­cueillantes : la jo­lie mai­son de la fa­mille Ha­kh­ver­dian §à Di­lid­jan, la mai­son-res­tau­rant Gar­ni Tour sur­plom­bant les gorges de Gar­ni avec son temple grec à l’ho­ri­zon, ou, plus chic (écre­visses et truites au me­nu), le Ashot Er­kat BL sur la pointe d’une pé­nin­sule du lac Se­van, avec vue im­pre­nable.

À NE PAS MAN­QUER

A Ere­van, le Ma­tè­na­da­ran % abrite plus de 20 000 ma­nus­crits dont plu­sieurs di­zaines ex­cep­tion­nels, comme cette feuille d’un Co­ran du VIIIe siècle, ces par­che­mins perses ré­di­gés avec des pin­ceaux en poils d’écu­reuil ou ce Nou­veau Tes­ta­ment du VIe siècle avec sa cou­ver­ture en ivoire. Sur les hau­teurs de la ca­pi­tale, le Mé­mo­rial et le mu­sée-ins­ti­tut du Gé­no­cide $per­mettent de mieux com­prendre la tra­gé­die vé­cue par le peuple ar­mé­nien

(et sa ran­coeur vis-à-vis des Turcs) et ce, même avant 1915.

Une vi­site de la Ye­re­van Bran­dy Com­pa­ny ((pro­prié­té de Pernod Ricard) n’est pas in­utile pour qui veut com­prendre pour­quoi Chur­chill et Elt­sine

(sans par­ler de Kus­tu­ri­ca) ap­pré­ciaient le co­gnac ar­mé­nien (notre top 3 : Akh­ta­mar 10 ans ; Nai­ri 20 ans ; Dvin 10 ans).

Aux portes d’un parc na­tio­nal et de la « Suisse ar­mé­nienne », la pe­tite ville de Di­lid­jan a su pré­ser­ver en par­tie son ha­bi­tat ru­ral tra­di­tion­nel avec ses mai­sons aux toits d’ar­doise pen­tus flan­quées de bal­cons ou­vra­gés.

Dans le vieux Di­lid­jan, on peut s’ar­rê­ter dans les bou­tiques de pro­duits tra­di­tion­nels, dor­mir à l’Ana­nov Gues­thouse (entre 50 et

100 € la nuit) et dé­jeu­ner au res­tau­rant Hay­ka­nouch. Près du com­plexe mo­nas­tique de Sa­na­hin, le mu­sée Mi­koyan @, du nom des deux frères à l’ori­gine des cé­lèbres et re­dou­tables avions de chasse MiG, vaut le dé­tour.

À LIRE

L’Ar­mé­nie à l’épreuve des siècles, d’An­nie et Jean-Pierre Ma­hé (Dé­cou­vertes Gal­li­mard) ;

L’Etran­gère, de Valérie To­ra­nian (J’ai Lu) ; Les Eva­dés, de Da­niel Bi­la­lian (Presses de la Ci­té) ;

Exils ar­mé­niens. Du Cau­case à Pa­ris, 1920-1945, d’Anouche Kunth (Be­lin).

J.-CH. B.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.