Tré­sors de Saint-Mar­tin d’Har­fleur (1/2)

En em­prun­tant les bre­telles de l’échan­geur de la Brecque, on ne re­marque même plus le clo­cher de l’église d’Har­fleur, tant il fait par­tie du pay­sage. Et pour­tant…

Le Havre infos - - PATRIMOINE -

Dès 1840, cette belle église tape dans l’oeil d’un cer­tain Pros­per Mé­ri­mée, écri­vain dé­jà re­nom­mé, mais aus­si pion­nier de la pré­ser­va­tion du pa­tri­moine en France. Il est alors ins­pec­teur gé­né­ral des Mo­nu­ment­shis­to­riques et dresse la fa­meuse « Liste des mo­nu­ments pour les­quels des secours ont été de­man­dés », em­bryon du clas­se­ment aux Mo­nu­ment­shis­to­riques. Sur ce do­cu­ment, Saint-Mar­tin d’Har­fleur ap­pa­raît aux cô­tés des « Mo­nu­ments drui­diques de Car­nac » [sic], du châ­teau de Cham­bord ou du pont du Gard. Ex­cu­sez du peu !

Chan­ger d’époque

L’idéal consiste à se mettre dans l’am­biance en pro­fi­tant de la jo­lie vue qui s’offre aux pas­sants de­puis le quai de la Douane. Le clo­cher do­mine une Lé­zarde bor­dée de mai­sons par­fois co­lo­rées, ap­por­tant comme un pe­tit air d’Al­sace à deux pas de la Manche. Juste en face, de l’autre cô­té de la ri­vière, se dresse de­puis le XVe siècle la vé­né­rable mai­son dite « des Pê­cheurs », re­con­nais­sable à son ar­chi­tec­ture à pans de bois. Un vé­ri­table dé­cor de carte postale, par­ti­cu­liè­re­ment bien mis en lu­mière par les rayons du so­leil en fin de jour­née. On gagne en­suite Saint-Mar­tin en em­prun­tant le Grand-Quai et la rue des 104, cette der­nière éga­le­ment bor­dée de quelques im­meubles an­ciens.

Décrypter la fa­çade

En ob­ser­vant sa fa­çade oc­ci­den­tale, on re­marque ai­sé­ment deux par­ties dis­tinctes. Sur votre gauche, le clo­cher est de pur style flam­boyant, der­nier stade du go­thique qui se re­con­naît à son riche dé­cor et aux rem­plages (ré­seau in­té­rieur en pierre) en forme de flammes qui ornent les vastes baies. Ici ou là, des monstres mi­homme mi-bête contemplent im­pas­si­ble­ment la foule qui cir­cule à leurs pieds, pen­dant qu’au som­met des gar­gouilles at­tendent gueule béante la pro­chaine averse. Sur le flanc nord sub­siste un re­mar­quable por­tail flam­boyant, dé­pouillé de sa sta­tuaire au fil des siècles. Sur votre droite, le por­tail prin­ci­pal est réa­li­sé en 1630 dans le style clas­sique. On y re­marque les lys de la mo­nar­chie, mais aus­si les bla­sons de l’ab­baye de Mon­ti­vil­liers et d’Har­fleur, ain­si que les che­vrons du cé­lèbre car­di­nal Ri­che­lieu. De notre correspondant SWG

1 Vue de­puis le quai de la Douane. Comme un air d’Al­sace. 2 Étranges créa­tures au som­met du clo­cher. 3 Por­tail nord. Flammes dans la baie ca­rac­té­ris­tiques du go­thique flam­boyant. 4 Les lys du roi Louis XIII.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.