en­vie de de­si­gn

Le siège trac­teur re­monte en selle

Le Journal de la Maison - - Jlm sommaire -

Ses créa­teurs Étienne Fer­mi­gier (1932-1973), Pierre Per­ri­gault et JeanPierre Broc. À la fin des an­nées 60, ces trois de­si­gners s’amusent à re­des­si­ner l’as­sise des sièges té­les­co­piques du fa­bri­cant de mo­bi­lier Mi­ri­ma. Étienne fonde avec Pierre la bou­tique Meubles et Fonc­tion à Pa­ris. C’est un adepte des formes simples liées à la ma­tière. Après une for­ma­tion à l’École Boulle, il sort ma­jor de l’École na­tio­nale des Arts dé­co­ra­tifs de Pa­ris. Et créé son propre bu­reau d’études pour se lan­cer dans la créa­tion d’ob­jets in­dus­triels : lu­mi­naires, cen­driers, pa­tères, ra­dios, té­lé­phones, voi­tures… Avec Pierre, il expose pour la pre­mière fois au Sa­lon des ar­tistes dé­co­ra­teurs. Puis col­la­bore avec les édi­teurs de l’époque : Air­borne, Stei­ner, Ro­set, Sen­tou… Ses créa­tions en mé­tal et alu­mi­nium ex­priment l’élé­gance stricte. Un genre nou­veau. Son nom Siège trac­teur fau­cheuse ou TMS/F. L’as­sise et le dos­sier er­go­no­miques font ré­fé­rence aux vé­hi­cules uti­li­sés dans le monde agri­cole.

Ses se­crets Il est tou­jours fa­bri­qué par Mi­ri­ma, une so­cié­té lyon­naise fon­dée en 1958 sous l’in­fluence d’un médecin qui rê­vait d’as­sises ré­glables pour le confort du dos. À l’époque, il dé­pose même un bre­vet. Dans les an­nées 90, la pro­duc­tion des sièges est au point au mort. Elle re­dé­marre au­jourd’hui grâce au dy­na­misme de sa nou­velle di­ri­geante, Flo­rence Sen­tilhes. Outre l’as­sise gal­bée de ce siège, conçue à l’ori­gine pour les ma­ga­sins Fnac, c’est la ro­bus­tesse de son sys­tème mé­ca­nique in­al­té­rable ga­ran­ti cinq ans qui scelle sa no­to­rié­té. Fa­bri­qué et mon­té à la main, il pos­sède des fi­ni­tions ir­ré­pro­chables avec des sou­dures de sel­le­rie aux angles par­faits. Po­li puis chro­mé, son pié­te­ment en acier est équi­pé d’un jonc élas­to­mère noir an­ti­dé­ra­pant, an­ti­bruit et an­ti­trace. Mo­dèle de bie­nêtre, un re­pose-pieds cir­cu­laire com­plète l’en­semble. Dans la mai­son, il cir­cule de la cui­sine au sa­lon en pas­sant par la chambre et, bien sûr, le bu­reau.

Siège trac­teur avec as­sise pi­vo­tante en acier la­qué. Pié­te­ment à 5 branches en fonte d’alu­mi­nium po­li, ré­glable en hau­teur. À par­tir de 355 €, existe en 4 cou­leurs. Créa­tion Étienne Fer­mi­gier, an­nées 70, édi­té par Mi­ri­ma De­si­gn.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.