5 dres­sings dignes de votre garde-robe

Les pulls en fouillis, les robes trop ser­rées, les des­sous en boule au fond d’une boîte à chaus­sures… Vous vou­lez que ça change ? Faites votre choix !

Le Journal de la Maison - - Jlm sommaire -

1. KAZED, « COT­TAGE », UNE VUE IM­PRE­NABLE Réa­li­sé à par­tir de pan­neaux mé­la­mi­nés (ici, finition chêne ci­gare brut), ce concept au­to­rise n’im­porte quelle confi­gu­ra­tion de dres­sing en U, en L ou li­néaire. Chaque mo­dule de 213,2 cm de hau­teur et de 50 cm de pro­fon­deur se dé­cline en 6 lar­geurs (30, 45, 60, 92 et 122 cm). À l’in­té­rieur, des ta­blettes mo­biles, des ti­roirs simples ou doubles, com­par­ti­men­tés ou non, des pen­de­ries courtes ou longues, des porte-pan­ta­lons, des élé­va­teurs de gar­de­robes, des porte-cra­vates… 6 dé­cors au choix. On aime : les ti­roirs à ou­ver­ture to­tale do­tés d’amor­tis­seurs de fermeture et les amé­na­ge­ments in­té­rieurs qui se montent et se dé­montent à l’en­vi, sans vis­sage. Prix : 2273 € + 2583,72 € (portes cou­lis­santes vi­trées as­sor­ties). 2. LAPEYRE, « ES­PACE », SIMPLE ET EF­FI­CACE Les cais­sons mo­du­lables se dé­clinent en 3 lar­geurs (40, 60 et 80 cm) et 3 hau­teurs (75, 204 et 226 cm). Ils per­mettent d’or­ga­ni­ser un dres­sing de rêve en angle, en L ou en U au meilleur rap­port qua­li­té/prix. Le ran­ge­ment est op­ti­mi­sé grâce aux di­vers équi­pe­ments pro­po­sés : ti­roirs ou ta­blettes cou­lis­santes à fa­çade verre ou bois, pen­de­ries et autres ac­ces­soires op­tion­nels. Ils sont dis­po­nibles dans trois dé­cors au choix : blanc, chêne gris mais aus­si chêne strié. Avec la pos­si­bi­li­té de lais­ser le dres­sing ouvert. On aime : son es­thé­tique à chants ar­ron­dis, les cais­sons d’angle avec une co­lonne de quatre ta­blettes et les cais­sons de ter­mi­nai­son équi­pés de niches.

Prix : 357 € la com­po­si­tion type en H 204 x L 210 x P 50 cm.

3. CÉLIO, « IMA­GI­NA », FI­NI­TIONS CHIC Cette so­lu­tion de ran­ge­ment 100% per­son­na­li­sable à base de pan­neaux mé­la­mi­nés pro­pose de mul­tiples op­tions d’amé­na­ge­ment : pen­de­rie cou­lis­sante, haute in­cli­nable, blocs ti­roirs, porte-cein­tures, cra­vates, chaus­sures, pan­ta­lons, écrin à bi­joux… Dis­po­nible dans plus de 20 co­lo­ris de fa­çades : mi­roir, verre la­qué, bois… On aime : l’éclai­rage led sous les éta­gères avec dé­tec­teur de pré­sence et le mi­roir in­té­rieur cou­lis­sant et orien­table.

Prix : sur de­vis.

4. QUADRO, « ELLE », CA­BINE DE BEAU­TÉ Dres­sing en pan­neaux mé­la­mi­nés cou­leur brun sé­pia mon­tés sur cadre et alèses en bois mas­sif, fer­mé par une double porte cou­lis­sante en verre la­qué. À l’in­té­rieur, chaque équi­pe­ment ré­pond à un be­soin de ran­ge­ment pré­cis : pen­de­ries de di­men­sions va­riables dont une pen­de­rie élé­va­trice, élé­ment cen­tral avec ti­roirs et ca­siers, coif­feuse intégrée avec mi­ni­ti­roirs, cou­lis­sant ran­ge­fou­lards ou cra­vates, mais éga­le­ment ti­roirs à chaus­sures… On aime : le raf­fi­ne­ment avec ti­roirs à fa­çade, ouverte ou vi­trée pour re­pé­rer leur conte­nu. Éclai­rage par spots ha­lo­gènes.

Prix : sur de­vis.

5. ARCHEA, OR­GA­NI­SA­TION BÉ­TON Ins­tal­lé sur trois pans de murs (H 2,30 x L 1 m de chaque cô­té et 0,90 m au mi­lieu), ce dres­sing, en finition bé­ton clair, est réa­li­sable avec ou sans portes. Com­po­sable à la de­mande, il as­so­cie éta­gères et ar­moires, ti­roirs et pen­de­ries, nombre de rayon­nages, rack à chaus­sures, etc. Dis­po­nible dans un vaste choix de co­lo­ris et ma­té­riaux : verre, mé­la­mi­né, pla­cage bois… On aime : les rayon­nages XXL qui per­mettent de ran­ger en hau­teur boîtes, cha­peaux ou ba­gages et les portes cou­lis­santes en bois mas­sif et verre dé­po­li pour fer­mer le dres­sing.

Prix : sur de­vis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.