6 op­tions grande classe

Un peu d’au­dace, des as­tuces et votre cui­sine XS pour­ra ri­va­li­ser avec les grandes. Cô­té chic mais aus­si cô­té pratique… Quand l’es­pace est li­mi­té, l’ima­gi­na­tion, elle, dé­colle.

Le Journal de la Maison - - Jlm sommaire -

1 Bien ni­chée

Taillée sur me­sure pour se lo­ger dans le dé­cro­che­ment d’un mur, la cui­sine joue les stars ou au contraire les ul­tra­dis­crètes. Ha­billée d’un éton­nant mo­tif en trompe-l’oeil, elle im­pose son style pour ne pas se fondre dans le gris an­thra­cite des murs et du pla­fond, comme la cré­dence et le plan de tra­vail. Elle de­vient ain­si l’élé­ment fort du stu­dio. Sans poi­gnées, les fa­çades sont comme des toiles vierges, ou­vertes à la créa­ti­vi­té. À dé­faut d’être ou de faire ap­pel à un ar­tiste pour peindre ses élé­ments de cui­sine, on peut se ra­battre sur des sti­ckers dé­co­ra­tifs et co­lo­rés (iD­zif, Wall Art). À l’in­verse, au mi­lieu d’un sys­tème de ran­ge­ments mo­du­laires, la cui­sine blanche cherche à se faire ou­blier, à peine dé­voi­lée par le plan de tra­vail en Inox qui a né­ces­si­té un lé­ger re­trait des élé­ments hauts. Pour ac­cen­tuer les lignes épu­rées, les fa­çades des pla­cards et des ti­roirs sont dé­pour­vues de poi­gnées. En plus d’agran­dir l’es­pace, les maxi-ti­roirs sont pra­tiques pour ran­ger les grosses cas­se­roles. Ils se dé­clinent aus­si en com­par­ti­ments ré­fri­gé­rés. Ce type d’amé­na­ge­ment peut être réa­li­sé par un pro­fes­sion­nel (Pe­rene, Sch­midt, Mobalpa…). Autre so­lu­tion, dis­si­mu­ler to­ta­le­ment la cui­sine der­rière des pan­neaux cou­lis­sants, sans gui­dage au sol pour pré­ser­ver l’es­thé­tisme. Notre conseil : pour évi­ter que la hotte d’as­pi­ra­tion ne vienne rompre l’ali­gne­ment des élé­ments de la cui­sine, choi­sis­sez un mo­dèle de groupe to­ta­le­ment en­cas­trable et donc in­vi­sible (No­vy).

2 Face-à-face dans la pièce à vivre

Ouverte sur le sé­jour et faite sur me­sure, cette cui­sine com­pacte est dé­li­mi­tée par son sol en grès cé­rame, plus ré­sis­tant que le par­quet en pin. Ses fa­çades en bois clair jo­li­ment vei­né ré­chauffent le plan de tra­vail en Inox et la cré­dence en verre gra­vé. Les meubles re­posent sur un cof­frage en ci­ment que l’on a ha­billé du même car­re­lage que le sol. Au­then­tique et mo­derne à la fois. Notre conseil : pla­cée au-des­sus d’un îlot, la hotte est mise en va­leur. Elle peut être de grandes di­men­sions, même dans un pe­tit es­pace, mais sa forme doit te­nir compte de son en­vi­ron­ne­ment. Ici, ses vastes pans cou­pés re­prennent la pente du toit.

3 En vi­trine

La cui­sine est à l’étroit dans ce cou­loir sans fe­nêtres, si­tué à l’ar­rière du sé­jour. Pour la li­bé­rer de son en­fer­me­ment et lais­ser en­trer la lu­mière na­tu­relle, une ou­ver­ture est créée. La cloi­son de sé­pa­ra­tion a été abat­tue et rem­pla­cée par une large ver­rière fixe qui pré­serve les es­paces et leur fonc­tion. Une so­lu­tion as­tu­cieuse qui per­met de don­ner une nou­velle pro­fon­deur à la pièce sans em­pié­ter sur le sé­jour. Le to­tal look blanc pur ac­cen­tue la lu­mi­no­si­té de l’en­semble. La cui­sine se so­phis­tique et s’em­bel­lit. Notre conseil : au lieu du bois, on peut choi­sir des huis­se­ries mé­tal­liques à l’an­cienne, réa­li­sées sur me­sure par un ser­ru­rier, pour l’en­ca­dre­ment des fe­nêtres.

4 Charme à l’an­cienne

Ce n’est pas parce qu’elle est pe­tite que la cui­sine manque de charme. Avec ses al­lures d’au­tre­fois ou de cot­tage an­glais, elle res­pire la tra­di­tion et l’au­then­ti­ci­té. Un évier timbre d’office, des poi­gnées en por­ce­laine, une ro­bi­net­te­rie et des car­reaux de ci­ments à l’an­cienne (Ca­ro­cim, Car­re­lages du Ma­rais)… La cui­sine af­firme son look ré­tro. Ins­tal­lé sous la pente du toit, le plan de tra­vail pro­fite de l’éclai­rage d’un Ve­lux ® . La zone de cuis­son est pla­cée de­vant un conduit de che­mi­née sur le­quel a été rac­cor­dée la hotte. Car­re­lage et murs blancs cap­turent la lu­mière et illu­minent le gris clair des pla­cards, des éta­gères et du sol. Dans un style bro­cante, la cui­sine cultive la convi­via­li­té. Les pla­cards faits sur me­sure s’ins­pirent des vais­se­liers de nos grands-mères et oc­cupent tout un pan de mur. Ils se pro­longent par un plan de tra­vail et un re­tour fa­çon comp­toir. Un évier d’angle s’har­mo­nise au dé­cor avec sa ro­bi­net­te­rie ré­tro (Lapeyre, Le­roy Mer­lin, Cas­to­ra­ma). La laque bleu pé­trole du mo­bi­lier ap­porte une touche contem­po­raine et de­vient la toile de fond sur la­quelle les ob­jets chi­nés se dé­tachent. Notre conseil : mo­der­ni­sez le mo­bi­lier ré­tro avec une cou­leur ori­gi­nale et ten­dance. Pré­fé­rez aus­si des élé­ments hauts vi­trés aux éta­gères si vous ne vou­lez pas avoir à net­toyer de fa­çon ré­gu­lière les nom­breux ob­jets qui y sont ran­gés.

5 D’un seul trait

Plan de tra­vail, cré­dence et sol s’uni­for­misent en adop­tant le même revêtement. Le for­mat al­lon­gé des pierres, leur ca­le­pi­nage dé­ca­lé et leur pose à l’ho­ri­zon­tale offrent un bel ef­fet de pers­pec­tive dans cette étroite cui­sine tout en lon­gueur. Des éta­gères rem­placent les élé­ments hauts pour al­lé­ger l’es­pace au maxi­mum. À l’ex­cep­tion de la plaque de cuis­son et du mi­cro-ondes, tous les élé­ments tech­niques (four, ré­fri­gé­ra­teur et lave-vais­selle) sont ca­chés sous le plan de tra­vail. Une bi­blio­thèque fait office de sé­pa­ra­tion entre la cui­sine et le sé­jour. Son éclai­rage ajoute à l’en­semble une touche de raf­fi­ne­ment. Notre conseil : cer­tains grès cé­rame (Por­ce­la­no­sa, Le­roy Mer­lin, Point P) imitent à s’y mé­prendre la pierre. Non po­reux, ils se net­toient fa­ci­le­ment et conviennent par­fai­te­ment à une cui­sine.

6 En cou­leur

Pour­quoi ré­ser­ver les ef­fets de cou­leur aux grands es­paces ? Si les teintes sou­te­nues ont ten­dance à rap­pro­cher les murs, il suf­fit de les ma­rier avec des cou­leurs claires pour cor­ri­ger cette im­pres­sion. Une laque sa­ti­née bleu vif al­liée à des meubles d’un beige gri­sé dé­li­cat donne une forte per­son­na­li­té à une pe­tite cui­sine ouverte sur le sé­jour. La cré­dence et le plan de tra­vail as­sor­tis en quartz an­thra­cite ac­cen­tuent, avec les ti­roirs, les lignes ho­ri­zon­tales. Dans le sé­jour, les ob­jets et le mo­bi­lier font écho à la cui­sine pour la pro­lon­ger vi­suel­le­ment. Avec ses mo­tifs à l’an­cienne, le car­re­lage en ci­ment (« Tou­quet », co­lo­ris Kraft, Car­re­lages du Ma­rais) ajoute une note de charme. Autre exemple, identique aux murs et au sol, le car­re­lage rec­tan­gu­laire en grès cé­rame sa­ti­né gris fon­cé. Il est po­sé en dé­ca­lé et s’ins­pire du style in­dus­triel. Un cô­té pro ac­cen­tué par les éta­gères, les poi­gnées, le pia­no et la hotte en Inox. Dé­li­cate et raf­fi­née, la cou­leur cé­la­don des pla­cards en stra­ti­fié mat et ve­lou­té ré­chauffe le dé­cor en lui ap­por­tant flui­di­té et dou­ceur. Le plan de tra­vail en stra­ti­fié mou­che­té fa­çon « Gra­ni­to » s’har­mo­nise bien avec l’en­semble. Notre conseil : pour les murs, choi­sis­sez de pré­fé­rence une pein­ture tech­nique spé­ciale cui­sine (V33, Du­lux Va­len­tine) qui sup­porte mieux l’hu­mi­di­té et ré­siste aux taches de graisse. Les pein­tures brillantes agran­dissent l’es­pace mais sou­lignent les dé­fauts du mur. Une laque sa­ti­née est par­fois plus adap­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.