Dans l’Orne, 27 écoles sont re­ve­nues à la se­maine de 4 jours

Le Journal de l'Orne - - Actualités - N.L.

Orne. C’est sa pre­mière ren­trée sco­laire dans l’Orne : Fran­çoise Mon­ca­da, di­rec­trice aca­dé­mique, n’a pas ca­ché sa joie d’avoir me­né une ren­trée « dans un cli­mat de confiance » .

Une ren­trée ef­fec­ti­ve­ment sans ban­de­role ni contes­ta­tion : pas d’ou­ver­ture de classe mais pas de fer­me­ture non plus. « J’avais an­ti­ci­pé et an­nu­lé pour deux écoles deux fer­me­tures de classe avant les va­cances » ex­plique la nou­velle di­rec­trice aca­dé­mique. « Une hausse des ef­fec­tifs était at­ten­due. Il s’agit des écoles de Saint-Ger­main-de-la-Coudre et de Ba­zoches-au-Houlme » .

Dé­dou­bler les classes de CP

Elle en­tend pour cette ren­trée 2017/ 2018, pour­suivre les mis­sions an­non­cées par le Gou­ver­ne­ment. Tout d’abord l’ob­jec­tif 100 % de réus­site en CP. Les classes si­tuées en REP + (ré­seau d’édu­ca­tion prio­ri­taire) sont ren­for­cées. Sur le dé­par­te­ment, trois écoles REP + bé­né­fi­cient de ces moyens : l’école Mo­lière à Alen­çon a choi­si de dé­dou­bler sa classe de CP, les écoles Jules Verne et Jean de La Fon­taine (Alen­çon) ont pris l’op­tion d’une in­ter­ven­tion de ter­ri­to­rial pour cette CdC » .

Dans l’Orne, 15,42 % des écoles sont re­ve­nues à la se­maine de 4 jours. (Caen : 24 % et au ni­veau na­tio­nal : 31.8 %).

Don­ner de l’am­bi­tion

Un amé­na­ge­ment de la ré­forme 2016 des col­lèges est pro­po­sé, et ce afin de lais­ser plus d’au­to­no­mie aux équipes. L’offre bi­langue, dans l’Orne, est re­lan­cée avec 19 dis­po­si­tifs ré­par­tis (soit 14 ou­ver­tures par rap­port à 2016) et d’autres ou­ver­tures sont pré­vues pour la ren­trée pro­chaine.

Fran­çoise Mon­ca­da, qui ar­rive de Seine-Saint-De­nis où elle était di­rec­trice aca­dé­mique ad­jointe, dé­couvre donc un ter­ri­toire ru­ral, avec ses atouts et ses fai­blesses. Un ter­ri­toire où elle sou­haite que « chaque élève ait les mêmes chances qu’ailleurs » . Un mot d’ordre : l’am­bi­tion, « il faut rendre les jeunes Or­nais plus am­bi­tieux » . Et cu­rieux de dé­cou­vrir le monde, « c’est pour­quoi plus au­cun élève ne doit sor­tir du col­lège sans avoir fait au moins un stage de langue à l’étran­ger » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.