Une avant-sai­son au zé­nith et un été à la traîne

Le Journal du Pays Yonnais - - Actualités - Ni­co­las Pi­pe­lier

Bi­lan contras­té pour le tou­risme ven­déen, avec une avant-sai­son au zé­nith et un été à la traîne.

A l’heure des pre­miers bi­lans de la sai­son tou­ris­tique ven­déenne, les voyants sont ma­jo­ri­tai­re­ment au vert. Sur 250 éta­blis­se­ments consul­tés, « 66 % des pro­fes­sion­nels jugent la sai­son stable ou su­pé­rieure à l’an­née der­nière », a ré­vé­lé Wil­frid Mon­tas­sier.

Mais le pré­sident de Ven­dée ex­pan­sion pré­fère nuan­cer, en évo­quant une « sai­son contras­tée » avec « une avant-sai­son fa­vo­rable et un dé­mar­rage pous­sif, voire tar­dif de la sai­son es­ti­vale ».

Avant-sai­son. L’avant­sai­son est la bonne sur­prise de l’an­née tou­ris­tique 2017. Sept pro­fes­sion­nels sur 10 ont ob­ser­vé une fré­quen­ta­tion stable ou su­pé­rieure par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Qua­si le double par rap­port à 2016.

« Un ca­len­drier fa­vo­rable avec de nom­breux ponts et une météo clé­mente conju­guée à un ef­fet après Ven­dée Globe, pré­cise Wil­frid Mon­tas­sier, semblent être en grande par­tie à l’ori­gine de la pro­gres­sion ». Ré­sul­tat, les pro­fes­sion­nels de l’hé­ber­ge­ment ont fait le plein. En té­moigne la plate-forme de ré­ser­va­tion en ligne de Ven­dée ex­pan­sion qui a bon­di de 37 % pour les mois de mai et juin.

Sai­son es­ti­vale. L’été a tar­dé à dé­mar­rer. La faute à un ca­len­drier des vacances dé­fa­vo­rables en France et en An­gle­terre. Il a fal­lu at­tendre la mi-juillet pour voir les pre­miers pa­ra­sols ar­ri­ver.

Pour au­tant, l’ac­ti­vi­té se maintient par rap­port à 2016. « 66 % des pro­fes­sion­nels jugent la sai­son stable ou su­pé­rieure à l’an­née der­nière. » Des chiffres que l’on re­trouve no­tam­ment du cô­té des cam­pings. Idem du cô­té des gîtes (78 % en 2017 contre 77 % en 2016).

Dans les hô­tels, la ten­dance est plu­tôt à la baisse avec « 50 % d’opi­nions de sta­bi­li­té », tout comme pour les chambres d’hôtes (63 % en 2017 contre 74 % en 2016). Quant aux res­tau­ra­teurs, l’été 2017 se ré­vèle être un bon cru avec 78 % d’opi­nions de sta­bi­li­té ou de pro­gres­sion, contre 43 % l’an­née der­nière.

Les loi­sirs. L’in­té­rêt pour les sites tou­ris­tiques de loi­sirs et les fêtes ne se dé­ment pas. Par­tout, les chiffres grimpent. Au Puy du Fou, la fré­quen­ta­tion aug­mente de 5 %. Avec un prin­temps re­cord et un Noël qui s’an­nonce pro­met­teur (la moi­tié des billets ven­dus). A no­ter éga­le­ment, le retour des étran­gers avec les Es­pa­gnols en force (+ 60 %).

Il faut re­te­nir en­fin, les belles per­for­mances du fes­ti­val de Pou­pet et du concert Fun ra­dio live aux Sables qui ont fait le plein avec 55 000 et 50 000 vi­si­teurs. Même suc­cès pour le Grand dé­fi (+ 15 %), le châ­teau de Tal­mont (+ 9 %) ou le mu­sée Block­haus hô­pi­tal des Sables (9 500 en­trées en deux mois).

(© ville de La Roche-sur-Yon).

L’avant-sai­son a été par­ti­cu­liè­re­ment flo­ris­sante pour le tou­risme ur­bain

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.