École : la mai­rie pour la semaine à 4,5 jours

Le Journal du Pays Yonnais - - La Une - S.H.

La com­mune nou­velle d’Au­bi­gny-Les Clou­zeaux n’a pas chan­gé l’or­ga­ni­sa­tion des rythmes sco­laires pour cette ren­trée 2017. Pas comme 44 % des com­munes en France qui ont op­té pour un re­tour à la semaine de quatre jours, si­tôt le dé­cret sor­ti en juillet der­nier. « Le pre­mier dé­cret de jan­vier 2013 nous de­man­dant de ré­for­mer les rythmes sco­laires, en pas­sant à 4,5 jours, nous a de­man­dé beau­coup de tra­vail et ap­porte au­jourd’hui sa­tis­fac­tion », note Ja­ny Gué­ret, maire. Ce tra­vail, éta­bli en concer­ta­tion avec la com­mu­nau­té édu­ca­tive, en­sei­gnants et pa­rents, ain­si que de nom­breuses as­so­cia­tions par­te­naires, ré­pon­dait, se­lon l’élu « à un dé­ca­lage du sys­tème édu­ca­tif fran­çais par rap­port aux autres pays eu­ro­péens et ap­por­tait une di­men­sion cultu­relle et spor­tive aux élèves ». Mais sur­tout, « il al­lé­geait les jour­nées de classe. Il amé­lio­rait les ap­pren­tis­sages en les concen­trant sur les ma­ti­nées, ces der­nières étant re­con­nues plus ef­fi­caces pour la concen­tra­tion et ré­dui­sait les in­éga­li­tés entre les en­fants en leur per­met­tant de bé­né­fi­cier d’ac­ti­vi­tés va­riées », ajoute Ca­the­rine La­ville, élue de la com­mis­sion édu­ca­tion.

Face au nombre des com­munes qui sont re­ve­nues en ar­rière et face à l’in­cer­ti­tude de sa­voir si l’Etat conti­nue­ra à s’en­ga­ger fi­nan­ciè­re­ment pour les ac­ti­vi­tés pé­ri­sco­laires, la com­mune doit se pen­cher sur la ques­tion pour la pro­chaine ren­trée. « Il va sans doute fal­loir ima­gi­ner une nou­velle or­ga­ni­sa­tion, sans pour au­tant re­voir la semaine à 4,5 jours », avance Ja­ny Gué­ret.

La com­mis­sion édu­ca­tion s’est réunie la semaine der­nière et est fa­vo­rable au main­tien des rythmes mis en place de­puis trois ans, « car nous sommes convain­cus du bien-fon­dé de cette ré­forme », ap­puie Ca­the­rine La­ville. Et de rap­pe­ler qu’avant 2013, plus d’un tiers des en­fants au­bi­nois ne pra­ti­quait au­cune ac­ti­vi­té ar­tis­tique ou spor­tive.

Les élus es­pèrent convaincre la com­mu­nau­té édu­ca­tive lors des pro­chains conseils d’école pré­vus en no­vembre. Car la dé­ci­sion fi­nale ne se fe­ra pas sans concer­ta­tion au­près de pa­rents et en­sei­gnants.

Mer­cre­di 27 sep­tembre, en dé­but de conseil, les élus ont émis un voeu en fa­veur du main­tien de cette ré­forme et en­vi­sagent de sai­sir l’ins­pec­tion aca­dé­mique pour lui ex­pri­mer leur at­ta­che­ment à l’or­ga­ni­sa­tion de la semaine à 4,5 jours, avec ac­ti­vi­tés « der­rière les­quelles il y a des em­plois ».

Les élus ont émis un voeu en fa­veur du main­tien de la ré­forme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.