Prêts au com­bat ?

Bat­tus par leurs meilleurs en­ne­mis de Saint-Omer, les Yon­nais doivent dé­cro­cher leur pre­mier suc­cès face à Noi­sy-le­Grand. Pas beau­coup plus simple…

Le Journal du Pays Yonnais - - Sports - Mu­riel Hillai­ret

La lutte est loin d’être fi­nale. Parce qu’on ne joue que la troi­sième jour­née, sa­me­di. Parce que les chocs vont s’en­chaî­ner. Et que ce cham­pion­nat va se plaire à mul­ti­plier les com­bats. « Fa­bien Sa­vreux, le coach de Saint-Omer, était d’ac­cord avec nous, sa­me­di soir », souffle Jean-Phi­lippe Bri­son. Fait as­sez rare pour être sou­li­gné… « Huit équipes peuvent jouer le trio de tête, cette sai­son ». Sur douze com­bat­tants, ça pro­met !

Les que­relles ont dé­jà com­men­cé. La preuve, seul Mé­ri­gnac s’en est sor­ti in­demne avec le plein de points. Après Plou­fra­gan (5-5) et Saint-Omer (4-5), La Ven­déenne n’en compte qu’un pe­tit. « Pas de pa­nique pour au­tant », stoppe net le di­ri­geant yon­nais. « Les gens sont ha­bi­tués à nous voir ga­gner et cer­tains ou­blient que l’on re­part sur une feuille blanche ».

Noi­sy, « ru­gueux et fou­gueux »

Leur pre­mière co­pie à l’An­gel­mière, les par­te­naires de Florent Da­vid l’ont rou­gie. « A cause de fautes d’in­at­ten­tion ». Comme ce troi­sième but éga­li­sa­teur au­do­ma­rois juste avant la mi-temps. Pire en­core, le cin­quième, qui suit la cé­lé­bra­tion du but de Mat­thieu Ni­co­le­zeau. « Des choses à cor­ri­ger ».

Des trucs sur les­quels in­sis­ter, aus­si. « On a pu avoir un aper­çu du ca­rac­tère que l’équipe pour­rait avoir », sou­ligne JeanP­hi­lippe. Une gnaque per­son­ni­fiée par Er­wan De­brou­ver. « De l’ab­né­ga­tion, de l’en­vie… Notre vice-ca­pi­taine y a même lais­sé ses dents ». De longues ca­nines de­vront pous­ser chez ses com­pères. « Parce qu’en face, il n’y au­ra pas de pe­tites équipes ».

Noi­sy, aus­si, a gran­di. Une crois­sance qui a fait cri­ser les Yon­nais, la sai­son der­nière. « On avait pris une claque (4-6) chez nous », rap­pelle l’ex-joueur de La Ven­déenne… et de Noi­sy. « Ils ont ter­mi­né 6e du der­nier cham­pion­nat, s’of­frant la deuxième par­ti­ci­pa­tion de leur his­toire en coupe d’Eu­rope ». A l’in­ter­sai­son, les Fran­ci­liens se sont of­fert le Chi­lien Puentes, en pro­ve­nance de Cou­tras. « Ru­gueux, fou­gueux, ce col­lec­tif va en em­bê­ter beau­coup ».

Pour ga­gner le duel, les Yon­nais de­vront éle­ver des bar­be­lés de­vant la cage de Li­lian De­brou­ver et Jé­ré­mie Bon­naud. « Prendre dix buts en deux matchs, c’est beau­coup trop », in­siste le di­ri­geant. « Cette an­née, il n’y au­ra peut-être pas de place pour le ho­ckey spectacle… » Pour la ba­garre (dans le bon sens), oui !

Sa­me­di 14 oc­tobre à 20 h 30 : La Ven­déenne (8e) Noi­sy-le-Grand (7e), salle de l’An­gel­mière.

(© Sé­bas­tien Moi­net)

Scène de joie trom­peuse. Sa­me­di soir, La Ven­déenne a su­bi la loi de Saint-Omer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.