Pre­nez soin de votre auvent !

Vous al­lez ins­tal­ler la ca­ra­vane et mon­ter votre auvent. Mais vous sa­vez que cet abri toi­lé est fra­gile et qu’il re­quiert beau­coup de soin. Et quand vous le re­plie­rez à la fin des va­cances, il fau­dra éga­le­ment être très at­ten­tif à la qua­li­té de son net­toy

Le Monde du Plein Air - - CARAVANE - Par Fré­dé­ric Lutz Pho­tos : F.L. et DR

C’e ’est à SOS Cam­ping, so­cié­tés qui a plus de 505 ans d’ex­pé­rience dansd la ré­pa­ra­tion d d’au­vents et de tentes, que nous nous sommes adres­sésd é pour cette ex­per­tise. Tra­vaillant aus­si bien avec les par­ti­cu­liers que les col­lec­ti­vi­tés et les Scouts, SOS Cam­ping a aus­si pris le vi­rage du « gon­flable » avec la com­mer­cia­li­sa­tion d’au­vents Kam­pa, à cô­té des pro­duits tra­di­tion­nels sai­son­niers ou ré­si­den­tiels Clair­val, des au­vents spé­ciaux pour ca­ra­vanes sur­bais­sées et pliantes. An­na Ta­né­lian tra­vaille à SOS Cam­ping de­puis 1993.

LMPA : Quand on s’ins­talle dans un cam­ping existe-t-il un em­pla­ce­ment idéal pour l’auvent ?

An­na Ta­né­lian : L’idéal est de ne pas choi­sir un ter­rain en forme de cu­vette, où l’eau peut stag­ner en cas de pluie. Évi­tez aus­si de vous ins­tal­ler

sous les arbres ou les ré­si­neux, les fientes d’oi­seau et la ré­sine pou­vant ta­cher votre auvent. Si le toit est en PVC, ce n’est pas trop dif­fi­cile à net­toyer. Sur les toiles en­duites, en re­vanche, c’est plus dif­fi­cile. Je conseille aus­si, avec les dé­rè­gle­ments cli­ma­tiques que l’on connaît, d’uti­li­ser des sangles an­ti­tem­pête. On voit main­te­nant des orages très vio­lents, et les dé­gâts sur les au­vents ne sont pas tou­jours rem­bour­sés par les com­pa­gnies d’as­su­rances (voir les condi­tions des contrats).

LMPA : Vous conseillez de dé­mon­ter l’auvent en cas de gros coup de vent ?

A.T. : Ce se­rait l’idéal. L’auvent n’est pas un « block­haus ». Si le vent risque d’être fort, mieux vaut ré­duire sa sur­face. On constate sou­vent que l’auvent gon­flable ré­siste mieux au vent que ce­lui à ar­ma­ture ri­gide, il a un ef­fet « ro­seau » qui plie sous le vent.

LMPA : Avez-vous un conseil de montage pré­cis pour tous les au­vents ?

A.T. : La toile ne doit ja­mais être trop ten­due, ni oc­ca­sion­ner des plis ou des poches. Le test, c’est la fer­me­ture à glis­sière : le cur­seur doit se dé­pla­cer sans ef­fort. Si l’on force, c’est que l’en­toi­lage su­bit trop de ten­sion. Il faut éga­le­ment faire at­ten­tion à la conden­sa­tion : un auvent a be­soin d’une aé­ra­tion per­ma­nente. Au­tre­ment, des moi­sis­sures peuvent se for­mer ra­pi­de­ment.

LMPA : Et quel conseil don­ner pour évi­ter les fuites ?

A.T. : Un auvent neuf peut fuir à la pre­mière uti­li­sa­tion : les cou­tures sont sèches et le fil doit prendre la place en se gon­flant na­tu­rel­le­ment à l’hu­mi­di­té. Si les fuites conti­nuent après plu­sieurs jours, en re­vanche, il vaut mieux s’in­quié­ter ! Une fuite peut aus­si pro­ve­nir du rail d’auvent ou du jonc, quand ces élé­ments sont an­ciens. L’eau des­cend le long de l’ar­ma­ture et goutte. Et, bien sûr, la conden­sa­tion pro­duit aus­si ce phé­no­mène de gout­te­lettes. D’où l’in­té­rêt d’avoir une sé­rieuse aé­ra­tion per­ma­nente qui ven­tile l’in­té­rieur. At­ten­tion aux au­vents avec toit PVC, qui « chauffent » au so­leil (sur­tout par le toit, d’où l’uti­li­té d’un vé­lum), res­pirent moins qu’une toile en­duite et fa­vo­risent donc ce phé­no­mène de conden­sa­tion quand on n’ouvre pas suf­fi­sam­ment les cô­tés ou la fa­çade. Ce­pen­dant, le PVC est conseillé à par­tir de cinq mois d’uti­li­sa­tion par an et in­dis­pen­sable au-de­là. Sur­tout, il faut évi­ter les poches d’eau au toit.

LMPA : Com­ment net­toyer l’auvent ? A.T : Il faut prendre une brosse à poils souples pour le dé­pous­sié­rer, et n’uti­li­ser que des pro­duits adap­tés, non cor­ro­sifs. Pas de li­quide vais­selle, de ja­vel ou de les­sive, qui dé­gradent la toile et lui re­tirent son im­per­méa­bi­li­té. Des dé­pôts de ré­sine, in­crus­tés dans la toile, peuvent se re­ti­rer dé­li­ca­te­ment. Si vous avez un pro­duit de net­toyage, faites un test préa­lable dans un coin dis­cret, au cas où ça ne mar­che­rait pas. Vous pou­vez net­toyer le cris­tal des baies à l’eau et au sa­von avec une éponge. Pour les taches de moi­si, on peut uti­li­ser un mé­lange de bi­car­bo­nate de soude et de vi­naigre blanc. Si né­ces­saire, il fau­dra remettre de l’im­per­méa­bi­li­sant. On peut lu­bri­fier les fer­me­tures à glis­sière avec un peu de pa­raf­fine ali­men­taire, ou de la bou­gie. Évi­tez les pro­duits qui peuvent ta­cher l’en­toi­lage. Si le cris­tal a des taches mar­ron, c’est que la ma­tière se dé­grade, et qu’il va se cra­que­ler. Au be­soin, met­tez de la bande adhé­sive pour col­ma­ter.

LMPA : Quel conseil don­ner pour bien re­plier l’auvent ?

A.T : Tout d’abord, il faut évi­ter de re­plier sur les mêmes en­droits et les mêmes plis. Il vaut mieux que la toile reste souple, et que l’on va­rie les points de re­pliage. En­fin, ne ja­mais plier l’auvent sur un sol où l’herbe peut être mouillée avec la ro­sée, et risque de dé­po­ser l’hu­mi­di­té sur la toile. Choisissez un en­droit bien sec, et si pos­sible at­ten­dez que le so­leil soit mon­té. En­fin, si vous avez un lo­cal sec as­sez grand à dis­po­si­tion, dé­pliez l’auvent. Vous évi­te­rez ain­si à l’en­toi­lage de prendre des odeurs. C’est en­core plus sen­sible avec les toiles en co­ton. Net­toyez aus­si l’ar­ma­ture, re­ti­rez la terre ou l’herbe, et sto­ckez-la bien au sec.

LMPA : Que pen­sez-vous des au­vents gon­flables, en ma­tière d’uti­li­sa­tion ?

A.T : Lé­gers et ra­pides à mon­ter, ces au­vents ne sont faits que pour une uti­li­sa­tion non sé­den­taire. Leur ar­ma­ture gon­flable et leur en­toi­lage ne sont pas pré­vus pour de longs mois d’uti­li­sa­tion. Ils sont aus­si sen­sibles à l’hu­mi­di­té et la conden­sa­tion que les au­vents clas­siques, et doivent donc être pro­té­gés de la même fa­çon. La ré­pa­ra­tion des bou­dins gon­flables est fa­cile. Ce­la ras­su­re­ra les uti­li­sa­teurs.

L’auvent peut res­ter en place plu­sieurs!moisCon­sed:il qua­teest!Con­sed­donc­maio­re­he­nis­qua­te­maio­re­he­nis­re­setre, res­sa­pi­se­testre, ili­quid­sa­pi­sest­quii­li­quid­te­cul­lum­qui te­cul­lu­mes­tio­rec­tur?es­tio­rec­tur?Qui Qui sou­mis en­core plus aux in­tem­pé­ries et­du­ciaauxa­léas­que­du­cia­se­qui­de­que­tem­se­quieum aut­te­mest,eu­mi­lau­tiun­test,do­lo­rai­liunt­se­ri­bus­do­lo­ra­se­rem­se­ri­bus­di co­rep­ta­tus­se­rem­di­co­rep­ta­tu­ses­trum es­trum l’uti­li­sa­tion quo­ti­dienne. C’est une vé­ri­ta­blees­cias­piè­cea­des­cias­queà­vi­vre­si­tad­lam­que­rem.sit lamNe­qui­rem.teo­dicNe­qui­tem­que­teo­di­cet­tem­quee­se­qua­te­te­te­se­qua­tet­quae­per­na­tet­quae­per­na­te­ta­ligent aligent (pho­to Isa­bel­la). quias­pie­nis­quias­pie­nis­vo­lo­ri­bus­vo­lo­ri­bus­re­se­li­ta­tires eli­ta­ti

Quelques pro­duits qui peuvent rendre ser­vice dans l’en­tre­tien d’un auvent : de la pa­raf­fine ali­men­taire, un net­toyant non agres­sif et un im­per­méa­bi­li­sant. Ne ja­mais uti­li­ser de dé­ter­gents ou de les­sives.

Au­tant que pos­sible, évi­tez de po­si­tion­ner votre auvent sous des arbres. La ré­sine s’in­cruste dans l’en­toi­lage et les écou­le­ments di­vers en­dom­magent les toiles.

Les sangles de hau­ba­nage ou an­ti-tem­pête sont in­dis­pen­sables dès que l’on monte l’auvent pour plu­sieurs mois. Ou dès que la mé­téo s’an­nonce tour­men­tée…

L’hu­mi­di­té peut se lo­ger par­tout, y com­pris sous les cou­tures, comme le montre cette pho­to.

Pen­sez à lais­ser une cir­cu­la­tion d’air ef­fi­cace sous l’auvent, la conden­sa­tion se for­mant très vite dès la nuit tom­bée.

Ne re­pliez ja­mais un auvent le ma­tin sur de l’herbe mouillée par la ro­sée : la toile va s’im­pré­gner d’hu­mi­di­té.

Ci-contre, le bi­car­bo­nate de soude per­met de re­ti­rer les taches de moi­sis­sures. At­ten­tion tou­te­fois à l’im­per­méa­bi­li­sa­tion.

Pas­ser de la pa­raf­fine sur les fer­me­tures à glis­sière pour les lu­bri­fier, c’est simple et sans risque pour la toile.

Comments

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.