Na­tha­lie De­pe­tro

di­rec­trice du Ma­pic

Le Nouvel Economiste - - Dossier - Ma­pic – The In­ter­na­tio­nal Re­tail Pro­per­ty Mar­ket du 16 au 8 no­vembre 2016, Cannes, Pa­lais des fes­ti­vals http://www.ma­pic.com/

Bou­tiques en centre-ville et centres com­mer­ciaux ne cor­res­pondent pas au même pu­blic d’in­ves­tis­seurs. Les mon­tants en jeu ne sont pas du tout si­mi­laires !

À l’heure du digital, le Ma­pic est-il en­core in­con­tour­nable ?

Plus que ja­mais ! Les dé­ci­deurs y dé­couvrent les pro­jets de centres com­mer­ciaux les plus in­no­vants, mais éga­le­ment un vaste éven­tail de lo­caux com­mer­ciaux en centres-villes, gares ou aé­ro­ports. Les 8 000 par­ti­ci­pants de 75 pays et les 2 000 en­seignes pré­sentes pour­ront y conclure des af­faires et res­ter au fait des tendances et in­no­va­tions du sec­teur. Nous ac­cueille­rons en­core une fois les lea­ders mon­diaux de la pro­mo­tion de centres com­mer­ciaux comme les fran­çais Klé­pierre, Al­ta­rea Co­ge­dim, et Uni­bail, l’al­le­mand ECE, l’es­pa­gnol Nein­ver ou en­core l’amé­ri­cain Thor Equi­ties. Du côté des en­seignes à la re­cherche de lo­caux com­mer­ciaux, nous re­trou­ve­rons Kia­bi, Un­diz, H&M, Leo­ni­das, Cal­vin Klein, Ben&Jer­ry, Star­bucks Cof­fee. Et, pour la pre­mière fois cette an­née, le fran­çais Dar­jee­ling, le suisse Mö­ven­pick et l’amé­ri­cain Coach fe­ront le voyage jus­qu’à Cannes.

Quel se­ra le prin­ci­pal ren­dez-vous du sa­lon ?

Nous met­tons l’ac­cent sur le O2O (Online to Of­fline) dans la zone dé­diée aux nou­velles tendances et dans le pro­gramme de confé­rences. Nos vi­si­teurs dé­cou­vri­ront les der­nières in­no­va­tions et les nou­velles fa­çons de faire du com­merce en com­bi­nant les ac­tions online (com­merce en ligne) et of­fline (bou­tiques phy­siques). Ti­rant pro­fit des der­nières tech­no­lo­gies et in­no­va­tions, les moyens “online” vont même main­te­nant jus­qu’à ser­vir de ca­ta­ly­seurs afin d’at­ti­rer les clients en bou­tiques. De plus en plus d’e-com­mer­çants et de marques s’ouvrent aux ma­ga­sins phy­siques afin de pré­sen­ter et pro­mou­voir leurs pro­duits, mais sur­tout ren­con­trer di­rec­te­ment leurs clients. Du ma­ga­sin éphé­mère au “click & col­lect”, les concepts d’au­jourd’hui et de de­main amé­liorent consi­dé­ra­ble­ment l’ex­pé­rience client.

Les in­ves­tis­seurs pri­vi­lé­gient-ils plu­tôt les bou­tiques en centre-ville ou les centres com­mer­ciaux ?

En réa­li­té, ces deux types d’ac­tifs ne cor­res­pondent pas au même pu­blic d’in­ves­tis­seurs. Les mon­tants en jeu ne sont pas du tout si­mi­laires ! Ce qui est clair, c’est que l’im­mo­bi­lier de com­merce est un ac­tif qui in­té­resse les in­ves­tis­seurs. Ces der­niers sont très exi­geants concer­nant les centres com­mer­ciaux. Quel est le mix des en­seignes ? Qui est le de­si­gner ? Est-il ac­ces­sible en trans­port pu­blic ? Ce sont des ques­tions qu’ils se posent de plus en plus en sou­vent. Concer­nant les lo­caux de centre-ville, ils n’ont pas le même re­gard. L’em­pla­ce­ment reste le cri­tère prin­ci­pal, sui­vi de la pro­messe d’un ren­de­ment stable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.