Cette tech­nique per­met aux por­teurs de pro­jet de le­ver da­van­tage de fonds et de ré­com­pen­ser les do­na­teurs en af­fi­chant leur nom

Le Nouvel Economiste - - Dossiers -

Ceux qui rêvent d’avoir un am­phi à leur nom pour­raient dé­sor­mais être ser­vis. Des écoles et des uni­ver­si­tés pro­posent, moyen­nant un en­ga­ge­ment phi­lan­thro­pique, de re­bap­ti­ser leurs lo­caux du nom de leurs gé­né­reux do­na­teurs. Cette tech­nique de na­ming, consis­tant à bap­ti­ser une in­fra­struc­ture du nom de son do­na­teur, est de plus en plus pra­ti­quée. Le prin­cipe est simple : une or­ga­ni­sa­tion qui sou­haite construire ou ré­no­ver un bâ­ti­ment pro­pose à ses grands do­na­teurs d’ins­crire leur nom sur une par­tie ou la to­ta­li­té de leur in­fra­struc­ture. Il peut s’agir d’un stade, d’un centre cultu­rel, d’une uni­ver­si­té ou d’une salle de classe. Cette tech­nique per­met aux por­teurs de pro­jet de le­ver da­van­tage de fonds et de ré­com­pen­ser les do­na­teurs en af­fi­chant leur nom pour une pé­riode éta­blie, à vie ou pen­dant plu­sieurs an­nées. Ce­ci à l’exemple de Té­lé­com Pa­risTech qui, à l’oc­ca­sion de son dé­mé­na­ge­ment sur le pla­teau de Sa­clay pré­vu en 2019, a fait ap­pel à des do­na­teurs pour fi­nan­cer les équi­pe­ments de son pro­chain cam­pus. Les am­phi­théâtres des grandes écoles et des uni­ver­si­tés portent ha­bi­tuel­le­ment le nom de per­sonnes illustres, gé­né­ra­le­ment des scien­ti­fiques ou les fon­da­teurs de l’école. Au­jourd’hui, la pra­tique du na­ming, ini­tiée par les grandes écoles comme l’Es­sec, ré­serve à ses grands do­na­teurs et se­lon le mon­tant de leurs dons, la pos­si­bi­li­té d’ins­crire leur nom dans l’es­pace de tra­vail col­la­bo­ra­tif, une salle de cours ou un am­phi­théâtre. Pour sa deuxième cam­pagne de le­vée de fonds lan­cée en no­vembre 2016, l’Ecole po­ly­tech­nique a elle aus­si dé­ve­lop­pé une stra­té­gie de na­ming, mise en place à tous les ni­veaux de dons, per­met­tant de voir son nom as­so­cié à un es­pace ou un ob­jet, en fonc­tion du mon­tant consen­ti.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.