Quid de la Mai­son de la fran­co­pho­nie ?

Le Pays Malouin - - Dinard Autour De -

L’as­so­cia­tion His­toire et Pa­tri­moine du pays de Di­nard-Rance-Eme­raude a te­nu son as­sem­blée gé­né­rale, sa­me­di 4 fé­vrier, à la salle Ste­phanBout­tet, l’oc­ca­sion de rap­pe­ler qu’elle réunit 329 adhé­rents.

Un bi­lan de l’an­née a été dres­sé en rap­pe­lant les très nom­breuses ac­ti­vi­tés et sor­ties cultu­relles, les nom­breuses confé­rences au ca­si­no Bar­rière ain­si que les temps forts tels que la soi­rée de ga­la d’hom­mage au com­man­dant Char­cot ou en­core l’ex­po­si­tion es­ti­vale sur Syl­la La­raque, « pro­mo­teur de Saint-Lu­naire » . Ren­contres et ani­ma­tions se­ront re­nou­ve­lées cette an­née.

Lo­cal sans chauf­fage

Il y a un peu plus d’un an, l’as­so­cia­tion s’est vue oc­troyée par la Mai­rie un lo­cal si­tué au 7, rue Jean-Bap­tiste-de-La-Salle à la place de la Vil­la Eu­gé­nie, au­jourd’hui fer­mée au pu­blic pour des rai­sons de sé­cu­ri­té. Si son pré­sident Marc Bon­nel re­mer­cie la mu­ni­ci­pa­li­té sur ce point, il dresse ce­pen­dant le constat sui­vant, avec le char­gé d’in­ven­taire et de sau­ve­garde, Jean-Fran­çois Hour­rière : « Les lo­caux ne sont pas chauf­fés mal­gré notre de­mande in­sis­tante au­près de la mai­rie. Ce sont des condi­tions met­tant en pé­ril les mil­liers d’ob­jets du pa­tri­moine di­nar­dais que nous sto­ckons de­puis 33 ans et qui s’abîment. »

Le be­soin de cré­dits

Pour la pre­mière fois, l’as­so­cia­tion se re­trouve avec un dé­fi­cit de 1 754,96 €, qui de­vrait ra­pi­de­ment être com­blé avec les pro­chaines sub­ven­tions. « Notre as­so­cia­tion ne vit qu’avec les co­ti­sa­tions de nos adhé­rents, les ventes de bro­chures et les sub­ven­tions an­nuelles à hau­teur de 1 500 € ac­cor­dées par la Ville de Di­nard dont le mon­tant n’a pas chan­gé de­puis l’an­née 2004. Nous étions alors 160 adhé­rents, au­jourd’hui nous avons tout de même dou­blé notre nombre d’adhé­rents » a lais­sé en­tendre Marc Bon­nel aux élus.

L’am­bi­tion de Marc Bon­nel pour la Mai­son de la Fran­co­pho­nie ne voit pour l’ins­tant pas le jour. « À l’is­sue d’un échange avec la maire de Di­nard, au mois de no­vembre 2016, nous avions eu la pro­messe d’ob­te­nir 12 000 € d’aide pour faire avan­cer ce pro­jet lors d’une dé­li­bé­ra­tion du conseil mu­ni­ci­pal du mois de dé­cembre 2016. Rien n’a été fait. » Le pro­jet est donc au point mort. « À ce rythme nous per­dons au moins un an, or il y a ur­gence ! Preuve en est, une Mai­son de la fran­co­pho­nie a été inau­gu­rée à Cho­let, dans les Pays de la Loire, le 20 jan­vier 2017 » .

En at­ten­dant que le dossier se dé­cante, Jean-Claude Weisz, vice-pré­sident dé­lé­gué à la Fran­co­pho­nie de l’as­so­cia­tion, s’oc­cupe du Cercle des amis de la Fran­co­pho­nie dans l’ob­jec­tif de main­te­nir un lien avec ce pro­jet de Mai­son de la Fran­co­pho­nie per­met­tant ain­si d’échan­ger et d’avoir des idées d’ac­ti­vi­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.